Manchester City - Arsenal : victoire à Londres pour les Citizens

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-01-13T18:03:00.000Z, mis à jour 2013-01-13T18:10:32.000Z

Manchester City a signé une victoire précieuse sur la pelouse d'Arsenal. Le chassé-croisé avec Manchester United continue.

Dans une rencontre ultra physique (6 cartons jaunes, 2 rouges), Manchester City a battu Arsenal sur le score de 2 à 0. La décision s'est faite lors de la première mi-temps.

Arsenal rapidement à 10 contre 11
Après cinq minutes de round d'observation, Manchester City a commencé à prendre le jeu à son compte, via le feu follet Silva. A la 10ème minute, Koscielny commet l'irréparable : il ceinture Dzeko dans la surface, aboutissant à un carton rouge et un penalty. L'attaquant bosnien s'en charge mais Szczesny le repousse avec réussite. A 10 contre 11, Arsenal ne pouvait que subir et la faille est trouvée par Milner (21ème) puis Dzeko (32ème). Un vrai cauchemar pour les hommes d'Arsène Wenger, malgré les contres de Podolski.

Manchester City finit, aussi, à 10
Au retour des vestiaires, les Citizens ont voulu tuer le match, en marquant un troisième but. Cependant, à l'image d'un Tevez loupant son face-à-face avec Szczesny (70ème), Manchester City a pêché dans la finition. En optant pour le contrôle, les coéquipiers de David Silva ont redonné quelques espoirs aux Gunners. D'ailleurs, ils auraient pu profiter de l'expulsion un peu sévère de Kompany (75ème). Le dernier quart d'heure fut physique mais rien ne changea au tableau d'affichage.

En tête du classement, rien ne bouge
En allant gagner à Londres, Manchester City revient à sept points des Red Devils et rappellent surtout qu'ils n'ont pas dit leur dernier mot pour le titre. Cette précieuse victoire est d'autant plus probante qu'elle est acquise sans Agüero (blessure) et Yaya Touré (parti à la CAN). La saison est loin d'être finie et le suspense demeure entier en Premier League.

Statut quo dans la confrontation à distance entre Manchester City et Manchester United. Chacun leur choc, chacun leur succès.