Nantes-Lille: le LOSC affirme ses ambitions

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-26T07:50:00.000Z, mis à jour 2013-10-27T11:31:21.000Z

Lille est allé battre Nantes (1-0) vendredi en ouverture de la 11e journée de la Ligue 1. Le LOSC chipe provisoirement la 2e place du classement à Monaco et revient à un point du leader parisien.

Opposée à une décevante formation du FC Nantes, les Lillois enchaînent avec un nouveau succès en s'appuyant encore une fois sur leur solidité défensive.


Nantes pas à la hauteur de l'événement

Au terme d'une rencontre assez terne, Lille n'a pas eu trop de mal à venir ramasser les trois points sur la pelouse de la Beaujoire. Logique pour une formation en pleine bourre qui en est à son neuvième "clean sheet" de la saison en onze sorties. Côté nantais, la déception est à la hauteur des espoirs que font naître ce début de saison. Inoffensifs et en réel déficit technique, difficile de savoir ce que vaut réellement cette équipe. Après le revers concédé sur sa pelouse face au PSG en septembre dernier (défaite 1-2), les hommes de Der Zakarian sont une nouvelle fois passés à côté de leur sujet face à une grosse pointure du championnat.


"Ca peut aller très loin"

A Nantes, ce vendredi (1-0), le LOSC a un peu plus affirmé sa suprématie défensive, gardant ses cages inviolées pour la sixième fois consécutive. "C'est très positif, s'est forcément réjoui René Girard au micro de beIN Sport. Les joueurs ont envie d'entretenir cette série, ça se voit. Et quand la dynamique est là, que les garçons ont confiance, ça peut aller très loin." A la Beaujoire, la charnière Kjaer-Basa a ainsi muselé Filip Djordjevic, déjà auteur de 6 buts cette saison. "C'est toute l'équipe qui défend, précise Franck Béria, un autre défenseur. Les attaquants pressent au départ de chaque action, les milieux courent de partout et derrière c'est très solide."


"On fait les efforts et ça paie"

Avec un nouveau système en 4-4-2 et un trio de récupérateurs Gueye-Mavuba-Balmont inépuisable, l'ancien coach de Montpellier donne un second souffle à Lille. "Tous les joueurs apportent leur pierre à l'édifice. On l'a vu ce soir avec Rozenhal qui a parfaitement remplacé Basa, explique-t-il. Petit à petit, après un début de saison mitigé, les joueurs y ont cru, ont fait les efforts et ça paie." Résultat, sur la pelouse de la Beaujoire, c'est à peine si Vincent Enyeama, le portier lillois, aura eu à s'employer face aux vélléités offensives des attaquants canaris.


Lors de la prochaine journée, dimanche 3 novembre, Lille recevra l'AS Monaco et le FC Nantes se déplacera à Montpellier.