OM : Jordan Ayew ne comprend pas les critiques

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-03-04T15:47:00.000Z, mis à jour 2013-03-04T17:27:17.000Z

Encore sifflé lors du dernier match de l'OM contre Troyes (2-1), Jordan Ayew ne comprend pas les critiques à son égard. L'attaquant olympien a d'ailleurs tenu à s'expliquer dans L'Equipe de ce lundi. Un mini coup de gueule poussé par le plus jeune des frères Ayew.

Cinq cartons jaunes et un rouge : Jordan Ayew paie cette saison son immaturité et ses excès d'humeur. Dans l'Equipe de ce lundi, le joueur de l'OM confie d'ailleurs en avoir marre de toujours passer pour le vilain petit canard.

« Les sifflets ? Un peu bizzare »
Après deux matches de suspension en championnat, Jordan Ayew faisait son retour dimanche au stade Vélodrome. Mais l'accueil réservé par les supporters de l'OM n'était pas vraiment celui attendu : « Les sifflets ? Je les ai trouvés un peu bizarre. Mais je sais ce que je vaux et qui je suis » relativise le jeune attaquant. « Je ne calcule pas ça. Si je marque un but à Lyon dimanche puis contre Ajaccio, tout le monde m'applaudira. C'est comme ça. Mais ce n'est pas un problème pour moi ».

« En réalité, je ne fais rien »
Souvent critiqué pour ces gestes d'humeur, Jordan Ayew avoue un certain ras-le-bol : « Ça me fait chi**. Les gens abusent. Il suffit que je lève le bras pour qu'on dise que j'ai insulté quelqu'un. Qu'est-ce que je fais, franchement ? Pas la moitié de ce que Balotelli fait, par exemple. En réalité, je ne fais rien. Maintenant, je vais fermer ma gueule. Vous allez voir, jusqu'à la fin de la saison... » prévient le joueur de l'OM.

« Des proportions pas possibles »
Jordan Ayew a également profité de cette interview donnée à l'Equipe pour revenir sur sa brève altercation avec David Beckham lors du match entre l'OM et le PSG : « Comme c'était Beckham, l'affaire a pris des proportions pas possibles. Mais si ça avait été Chantôme ou je ne sais pas qui, on n'en aurait pas parlé. Je respecte tous les grands joueurs. Mais quand tu rentres sur le terrain, je suis désolé mais il n'y a plus de grands joueurs » explique le Phocéen avant de reprendre « De toutes façons, je n'ai rien fait. Sinon, l'arbitre m'aurait mis un carton».

Jordan Ayew tentera de faire ses preuves dès dimanche prochain dans le choc de la vingt-huitième journée de Ligue 1 entre l'OM et l'OL.