Pelé parle de Neymar, Xavi, l'équipe d'Espagne et Messi

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par |Ecrit pour TF1|27/10/2011 à 06h24, mis à jour 27/10/2011 à 06h34

On sait le Roi Pelé intransigeant avec ses sujets, aussi brillants soient-ils. Il adore pourtant toujours Neymar et dévoile son admiration pour l'équipe d'Espagne, Xavi, ou (à demi-mot) Leo Messi.

Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, a révolutionné le football entre la Coupe du Monde de 1958 (qu'il remporte à 17 ans) et celle de 1970 (où son Brésil est irrésistible). Il est depuis considéré comme le meilleur joueur de tous les temps. Marca a eu la chance de l'interviewer.
L'Espagne comme le Brésil 70

Face à un journaliste espagnol, Pelé doit s'incliner : « Pour ceux d'entre nous qui aiment le football de grande qualité il ne fait aucun doute que le jeu que pratique l'Espagne est supérieur au reste. C'est la référence mondiale ». Mais l'égo trip n'est jamais loin : « L'équipe du Brésil de 70 avait le même style de jeu (...) les touches de balles, la technique, tout était dominé par cette équipe. L'Espagne est un peu comme ça ».
Xavi comme Pelé ?

Et lorsque le même journaliste lui demande en quel joueur il voudrait se réincarner, l'homme aux 1281 buts surprend : « Si je pouvais, j'aimerais être Xavi. Je crois qu'il a le rôle que j'avais. Il vient de derrière, arrive à la conclusion, il tient le rôle que j'avais. Les gens croient que j'étais avant-centre, le dernier attaquant, mais j'étais le 3ème dans l'attaque du Brésil. Le 3ème homme, notez-le. Mais le plus important est de jouer en équipe ».

Neymar Ballon d'Or ?

Pelé défend ensuite une nouvelle fois son successeur désigné, Neymar : « Il est exceptionnel. Je suis supporter de Santos de cœur, et je veux donc ce qui est le meilleur pour mon club. Comment pourrais-je vouloir que Neymar quitte Santos ? (...) Santos est en train de construire une grande équipe, jeune. Je préfère qu'il reste ici ». Jusqu'à l'excès : « Je le donnerais (ndlr : le Ballon d'Or) à Neymar, c'est le meilleur. Il a fait une saison fantastique ».

Messi ? Très bon, mais...

Et quand on lui parle de Messi, l'astre argentin, il nuance, toujours : « Très bien, c'est un joueur excellent, mais je crois qu'il est encore un peu tôt pour le comparer à Pelé. Ecoute, depuis que j'ai commencé à jouer, on me compare à des joueurs. A Di Stefano, puis à Sivori, Beckenbauer, Platini, Maradona. Pelé a quelque chose qui fait que tout le monde cherche à lui trouver un successeur. Messi est fantastique et il a des caractéristiques spéciales. Soyons patients ».

Pelé a quand même laissé son égo pour parler du duel entre Messi et CR7. Et c'est plus pertinent : « Ce sont des footballeurs complètement différents. Messi est plus technique, il a un autre type de jeu, participe plus au jeu, vient de plus bas. Cristiano est plus en force, à la conclusion, à la perforation. Je ne crois pas qu'on peut les comparer ».
Bonus : Certains lui reprochent encore cet égo encombrant...