Real Madrid : objectif 3ème Ligue des Champions pour Mourinho

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-12T08:18:00.000Z, mis à jour 2011-10-12T08:18:00.000Z

Dans une interview, José Mourinho a livré son ambition : remporter une 3ème Ligue des Champions, avec le Real Madrid, après Porto et l'Inter Milan. Sans oublier les provocations du FC Barcelone...

Habile communicant, José Mourinho a dévoilé une facette plus intime de sa personnalité au journal turc Hürriyet. L'occasion d'évoquer son parcours personnel, ses ambitions avec le Real Madrid, et les conflits avec le FC Barcelone.

Le technicien a évoqué sa passion, son métier : « Le football est mon destin. Il a toujours été là dans ma vie. Par exemple, quand je suis né, mon père était sur le terrain, et quand ma fille est née, j'étais sur le terrain ». Et son parcours : « Quand j'avais 14 ou 15 ans, j'étais bon pour le football, mais après j'ai été à l'université et j'avais deux options : être un footballeur quelconque ou un entraineur extraordinaire. J'ai choisi la seconde option ». Mourinho et sa modestie légendaire...

Depuis la création de la C1 en 1956, aucun entraineur n'est parvenu à remporter la compétition 3 fois avec 3 clubs différents. Mourinho : « J'aimerais gagner ma 3ème Ligue des Champions avec une 3ème équipe et, comme ça, mon nom aura une place particulière dans l'histoire du football. J'y arriverai ». Il livre aussi un des secrets de son management : « Ils (ndlr : les joueurs du Real) se voient comme des icônes du foot, et lorsqu'ils me regardent ils voient aussi une icône du foot. Ils me voient comme leur égal ».


Les journalistes turcs l'ont aussi interrogé sur le derniers clasico, et son déjà fameux doigt dans l'œil de Tito Villanova (un des adjoints de Guardiola). Et voici ce qu'il en pense avec le recul : « Le football, c'est de l'émotion et parfois on te provoque. Tu réagis dans certains cas, pas dans d'autres. Mais dans le cas dont nous parlons, ils nous ont provoqués. Oui, j'aurais pu mal me comporter, mais j'ai agi de façon naturelle ». José Mourinho est donc victime avant d'être responsable...

S'il fait sans conteste partie des meilleurs entraineurs au monde, José Mourinho joue gros cette saison, face au FC Barcelone et son entraineur vedette, Pep Guardiola.