Saint-Etienne : mais qui est ce Max Gradel ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par |Ecrit pour TF1|31/08/2011 à 04h27, mis à jour 31/08/2011 à 04h31

Saint-Etienne termine son mercato en complétant son effectif avec un attaquant. Christophe Galtier accueille Max Gradel, attaquant international ivoirien, en provenance de Leeds United.

Les dernières heures du mercato sont souvent propices aux transferts surprises. Alors que l'ASSE cherchait un attaquant, elle semble avoir trouvé son bonheur avec un ivoirien encore inconnu en France...
Un parcours atypique

Né à Abidjan fin 1987, c'est en Angleterre, et plus précisément à Leicester, que Max Gradel a été formé. Pur produit du centre de formation, c'est pourtant à Bournemouth, en prêt et en 3ème division anglaise, qu'il débute chez les professionnels, à 20 à peine. Il joue enfin pour l'équipe fanion de Leicester en 2008-2009, toujours en League One. Il sera ensuite prêté à Leeds United la saison suivante, dans la même division.
Révélation à Leeds United

Et c'est dans ce club mythique, grand rival de Manchester United, demi-finaliste de Ligue des Champions en 2001 mais victime de graves problèmes financiers, que Gradel va faire parler de lui. Leeds le recrute définitivement après un prêt convainquant, et c'est la saison dernière qu'il explose enfin. Gradel, placé en tant qu'attaquant gauche, derrière un attaquant adroit dos au but, est élu joueur de l'année par ses supporters et ses coéquipiers, marque 18 buts et fait 7 passes décisives (en 44 apparitions).
Galtier ravi

A l'occasion de la signature de Max Gradel à Saint-Etienne, l'entraineur des verts a donné son avis sur cette arrivée tant attendue : « Très polyvalent, capable de jouer sur tous les fronts de l'attaque et qui apportera ses qualités de percussion et de finition ». International depuis quelques mois, titulaire avec les éléphants de Côte d'Ivoire face à Israël début août, Gradel devra maintenant gérer le passage de la 2ème division anglaise à la 1ère division hexagonale.Il a signé un contrat de 4 ans.

Reste maintenant à savoir si le chaudron de Geoffroy-Guichard appréciera autant qu'Elland Road ce joueur de 23 ans. Les supporters de Leeds le surnommaient Mad Max (Max le fou).