Trophée Téléfoot : Christian Jeanpierre et Grégoire Margotton votent Rabiot

Voir le site Téléfoot

Adrien Rabiot   PSG
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-12-01T10:59:48.217Z, mis à jour 2016-12-01T13:15:32.972Z

Le 18 décembre prochain Téléfoot remettra le trophée du meilleur espoir français de 2016. Christian Jeanpierre et Grégoire Margotton ont voté pour Adrien Rabiot, voici pourquoi.

Téléfoot vous propose de voter jusqu’au 12 décembre, et parmi une sélection de 11 joueurs de 21 ans ou moins, pour élire le meilleur espoir français de 2016. Pour Christian Jeanpierre et Grégoire Margotton, c’est Adrien Rabiot qui mérite cette récompense.

Christian Jeanpierre : « un joueur complet »

Christian Jeanpierre et Grégoire Margotton s’accordent sur un point : Adrien Rabiot est incontestablement le meilleur espoir de 2016. « C’est un joueur complet, qui avait déjà un physique exceptionnel, mais ce physique s’allie aujourd’hui à une technique de très haut niveau explique Christian Jeanpierre. C’est un joueur très complet, très moderne, dans l’esprit et sur le terrain même si il peut encore améliorer sa finition ».

Même constat pour Grégoire Margotton, qui souligne également la progression mentale du joueur du PSG. « Il est évidemment déjà au-dessus. Il a beaucoup progressé physiquement, dans son évolution technique il me parait déjà être assez complet et presque un produit fini. Il lui reste désormais à progresser sur sa régularité. C’est un garçon qui a même progressé mentalement. On l’a entendu dire par le passé, lorsqu’il avait 18-19 ans qu’il était prêt à quitter le PSG s’il ne jouait pas. On sent désormais qu’il a acquis une certaine sérénité, mentalement, il est fort. On l’oublie souvent, on a toujours l’impression de voir un jeune et grand garçon plutôt joli et élégant, on dirait un héros romantique du XIXeme siècle, mais c’est un tueur, dans le bon sens du terme. C’est un garçon qui s’est fait mal, qui n’a pas une histoire personnelle facile, et qui a une motivation interne qui fait que je le sens assez à l’abri des coups de mou que peuvent connaitre les joueurs dans une carrière ».  

Grégoire Margotton : « une capacité à élever son niveau de jeu »

Ce qui séduit également Grégoire Margotton, c’est la capacité qu’a Adrien Rabiot à élever son niveau de jeu. Le parisien répond présent à chaque fois que l’on fait appel à lui, une maturité qui lui donne de l’avance sur ses concurrents. « Rabiot a déjà fait ses preuves chez les jeunes, en équipe de France, mais aussi en club, que ce soit avec Toulouse ou, à un niveau plus élevé, avec le Paris Saint-Germain. Il a prouvé dans différentes compétitions, en Ligue 1 ou en Ligue des champions, qu’à chaque fois il avait le niveau pour jouer. Et c’est pour moi la grande différence avec les autres, qui pour l’instant n’ont pas encore franchi les paliers qu’Adrien Rabiot a franchi. »

Entre Vieira et Redondo

Christian Jeanpierre, qui  apprécie son arrogance technique, retrouve en lui « un peu de Patrick Vieira ». Le présentateur de Téléfoot estime aussi que le joueur de 21 ans a une faculté à apprendre des joueurs qui l’entourent. « Je trouve surtout qu’il pioche le meilleur de Blaise Matuidi et de Thiago Motta qu’il voit tous les jours à l’entrainement. » Si Grégoire Margotton voit en lui un peu de Guti, le commentateur des Bleus retrouve surtout un souvenir de sa jeunesse à travers l’international français: « Par sa capacité qu’il a à partir de très bas et à pouvoir se projeter, à éliminer sans donner l’impression d’accélérer mais, juste sur un contact, il me fait penser à Fernando Redondo ».

Un avenir en Bleu évident

Pour Christian Jeanpierre cela ne fait aucun doute: « S’il n’a pas de blessures, il sera évidemment à la Coupe du monde en Russie avec l’équipe de France ». Un scénario qu’envisage également Grégoire Margotton malgré une concurrence accrue dans le secteur de jeu du parisien. «Pour son premier match en Bleu à Lens, il a joué 75 minutes, et pendant toute la première mi-temps, il a été une évidence. Il n’avait qu’une semaine d’entrainement avec les grands bleus, et il a fait un match de grand bleu tout de suite. Avec lui c’est toujours la même chose, faites le jouer une finale de Coupe du monde, il sera au niveau d’une finale de Coupe du monde. De tous ces jeunes joueurs qui ont tous de hauts et des bas, et c’est logique, il est le seul qui me donne cette impression de linéarité. Je le vois en 2018 dans le groupe France, titulaire ou pas, mais pas loin ».


Une carrière à Paris ou ailleurs

Si Adrien Rabiot ne devrait pas quitter le PSG cette saison, le milieu parisien ne devrait pas manquer de courtisans l’été prochain. Issu du centre de formation de la capitale, Rabiot n’a jamais caché son attirance pour l’étranger, et notamment l’Angleterre où Manchester City l’avait accueilli alors qu’il n’avait que 12 ans, avant qu’il ne rentre finalement en France six mois plus tard. Grégoire Margotton n’en doute pas, Adrien Rabiot aura l’embarras du choix : « il aura beaucoup de propositions à l’étranger. Il a un style qui lui permet de s’adapter à la force et à l’exigence physique du football anglais, il peut désormais tenir le rythme du football anglais. IL peut également tenir la qualité du football espagnol, donc il aura toutes les propositions du monde Adrien Rabiot. Je souhaite pour le Paris Saint Germain qu’il soit encore au Paris saint germain en 2017.»

« Le grand espoir du football français »

Christian Jeanpierre et Grégoire Margotton, qui ont tous les deux plébiscité les qualités des onze joueurs retenus pour ce trophée, estiment cependant qu’Adrien Rabiot possède un temps d’avance sur les autres lauréats. Grégoire Margotton va même plus loin : « Il est pour moi le grand espoir du football français. Il sera un grand joueur du football français ». Le message est passé, mais à vous de voter.  


en savoir plus : Christian Jeanpierre