VIDEO Brésil-Espagne : voir les buts de la rencontre

Voir le site Téléfoot

Les joueurs brésiliens fêtent leur but - Coupe des Confédérations
Par |Ecrit pour TF1|01/07/2013 à 10h49, mis à jour 01/07/2013 à 06h27

Au terme d'une rencontre à sens unique, le Brésil a dominé l'Espagne 3 buts à 0. Une débâcle qui sonne comme une alerte pour la formation espagnole à un an du Mondial brésilien.

Portée par un public en feu, la Seleçao a étrillé la sélection ibérique dans la nuit de dimanche à lundi (3-0) et remporté la Coupe des Confédérations. Les Espagnols n'ont pas vraiment existé dans cette rencontre et n'ont pas résisté au duo d'attaquants brésiliens : Fred et Neymar. Le premier a inscrit un doublé et le second a marqué le but du break d'une sublime lucarne. Côté espagnol, Sergio Ramos a raté un penalty.

Fred en renard des surfaces
Fidèles à leurs habitudes dans cette compétition, les Brésiliens ont démarré la rencontre sur les chapeaux de roue. Fred n'a mis qu'une minute trente pour inscrire le premier but de la rencontre. A la suite d'un centre de son coéquipier Hulk, l'attaquant auriverde a profité d'un cafouillage dans la défense espagnole pour envoyer le ballon au fond des filets. L'ancien lyonnais a été le plus prompt et a montré ses qualités de buteur.

Le festival Neymar
Après avoir laissé passer l'orage, la Roja commençait à revenir dans la partie. Mais à quelques minutes de rentrer aux vestiaires, Neymar a choisi d'asséner un coup de massue aux Espagnols. Le prodige brésilien a profité d'un marquage très large d'Alvaro Arbeloa pour s'infiltrer dans la surface et armer une frappe puissante du gauche. Lucarne et quatrième but du Brésilien en cinq rencontres.

Un doublé signé Fred
La messe était dite mais pour que cela prenne vraiment la forme d'une humiliation, la Seleçao a inscrit un nouveau but dans cette partie. Au retour des vestiaires, Fred a profité d'un nouveau service d'Hulk pour s'offrir un doublé, avec plus de finesse cette fois-ci. D'un subtil plat du pied, l'attaquant brésilien a envoyé le ballon dans le petit filet opposé. Casillas s'est incliné pour la troisième fois de la soirée.

Le Brésil a envoyé un signal très fort hier soir. Il faudra compter sur eux l'an prochain, c'est une évidence.