Vidéo insolite : Battu par la MLS All-Stars, Guardiola refuse de serrer la main de Porter

Voir le site Téléfoot

Pep Guardiola - Bayern Munich
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-08-07T09:15:00.000Z, mis à jour 2014-08-07T09:24:40.000Z

Mercredi soir, une équipe composée des meilleurs joueurs de la MLS s'est imposée 2-1 contre le Bayern Munich. Furieux, Pep Guardiola a refusé de serrer la main de son homologue, Caleb Porter.

De l'engagement. Voilà le mot qui pourrait décrire au mieux la rencontre entre la MLS All-Stars et le Bayern Munich, qui a eu lieu mercredi soir. L'entraîneur espagnol, Pep Guardiola, n'aurait d'ailleurs pas apprécié l'excès d'hostilité des Américains envers ses poulains. A tel point qu'il a refusé de serrer la main à son homologue, Caleb Porter. Vous pouvez découvrir cette scène en vidéo sur le site internet du BleacherReport, en cliquant sur le lien ci-dessous :

► FURIEUX, PEP GUARDIOLA REFUSE DE SERRER LA MAIN A CALEB PORTER

La MLS All-Stars domine le Bayern Munich
A la manière de ce qui se fait en NBA, le championnat américain a rassemblé ses meilleurs joueurs pour défier le Bayern Munich mercredi soir. Aurélien Collin et Thierry Henry ont notamment commencé la rencontre côté américain. Le match débute très bien pour le Bayern Munich, puisque Robert Lewandowski ouvre le score à la huitième minute, sur une très belle frappe flirtant avec la transversale. La suite est plus compliquée pour les champions de la Bundesliga en titre. Bradley Wright-Philips, le frère de Shaun a d'abord égalisé au terme d'une merveille de frappe du gauche, avant que Donovan ne donne l'avantage à son équipe en fin de match. Celui qui n'a pas disputé la Coupe du Monde à la surprise générale a d'ailleurs été désigné MVP de la rencontre.

Guardiola furieux
Déçu par la défaite, et très en colère, Pep Guardiola a refusé de serrer la main de son homologue, Caleb Porter. Il a d'ailleurs été imité par l'ensemble de son staff. En cause, l'excès d'engagement des Américains sur la pelouse. Schweinsteiger est sorti prématurément, blessé, tandis qu'Osvaldo Alonso a sévèrement taclé Shaqiri par derrière. En conférence de presse, l'ancien entraîneur du FC Barcelone est revenu sur l'incident : « S'il y a eu trop d'engagement de la part de nos adversaires ? Peu importe. Ça s'est passé comme ça s'est passé. On a essayé de jouer. On l'a fait. Félicitations aux joueurs de la sélection de la MLS. Je suis sûr que les Américains vont s'en servir pour essayer de nous proposer une revanche. Je me préparerai un peu mieux le cas échéant. On saura à quoi s'en tenir cette fois.» Les deux entraîneurs se seraient ensuite réconciliés à la sortie des vestiaires.

Pep Guardiola not happy at all with the MLS All Stars' robust style. Refuses to shake hands at end of friendly pic.twitter.com/AYDN2Jn94D

— FOX SPORTS Football (@FOXFOOTBALL) 7 Août 2014

Henry étincelant
Si Franck Ribéry n'est pas entré en jeu mercredi soir, un autre Français s'est distingué sur la pelouse : Thierry Henry. L'ancien joueur d'Arsenal a été remarquable, sans toutefois trouver la brèche. Remplacé à la 47ème minute, il a eu le droit à une standing ovation du stade. En conférence de presse, son ancien entraîneur au FC Barcelone l'a encensé : « Ça a été un honneur pour moi d'avoir été son entraîneur. J'ai coaché l'un des meilleurs joueurs du monde. »

WATCH: @ThierryHenry leaves the #MLSAllStar game to a standing ovation. http://t.co/nvA1C1WpZ4 pic.twitter.com/jqdLvWfS6y

— New York Red Bulls (@NewYorkRedBulls) 7 Août 2014

Le Bayern Munich doit encore travailler pour retrouver son niveau de la saison passée. Prochaine échéance pour la bande à Guardiola, la Supercoupe d'Allemagne face au Borussia Dortmund mercredi prochain.