REPORTAGES : LE BONHEUR EST DANS LA NATURE

Voir le site TF1 et Vous

reportages
Par manuduperray|Ecrit pour TF1|2011-03-02T09:59:59.000Z, mis à jour 2011-03-02T11:09:59.000Z

REPORTAGES : LE BONHEUR EST DANS LA NATURE

SAMEDI 19 MARS 2011 A 13H15


Crépis de Nîmes, ravenelles, chardons Marie, mouron blanc... Et si les "mauvaises herbes" qui désespèrent les jardiniers étaient des bienfaits de la nature ? Les botanistes en connaissent vertus et dangers. Les amateurs, comme Diana et Georges, les cueillent au lieu de désherber et inventent de surprenantes et savoureuses recettes pour ces plantes oubliées. Patrick "chasse" la truffe à la mouche. A les voir on comprend que tous les goûts sont dans la nature, le bonheur aussi.

Gisèle a attendu sa retraite pour s'adonner à un "un plaisir simple", celui de se pencher sur les champignons et de découvrir le bonheur de fouiller les sous-bois, soulever feuilles mortes et mousse à la recherche des trésors des bois comme les chanterelles. Des champignons bien sûr, mais bien d'autres trésors encore s'offrent aux cueilleurs curieux et gourmands.

Gérard Ducerf, ancien agriculteur devenu botaniste, partage ses connaissances avec le grand public et aide les petits agriculteurs à éliminer les pesticides par les plantes. Cette semaine, Georges, biologiste gourmet et sa femme Diana l'assistent. A eux la partie gastronomique, à Gérard la partie agricole et médicinale. Les mauvaises herbes, cauchemar du jardinier, sont des trésors pour qui sait les voir et les reconnaître ! En cuisine, Georges et Diana essayent leurs recettes inspirées par leurs "mauvaises herbes" : pâquerettes en guise de câpres, soupe de glands et ravenelles en épices.

En hiver, quelques privilégiés partent à la cueillette... De truffes "à la mouche" comme Patrick. Ou d'oursins à condition de supporter l'eau froide, comme Luc et Michel. Dans les calanques de Marseille, ils se mettent à l'eau : "On prend notre quota d'oursins et on se fait notre apéro... Les oursins sur le bateau, c'est le paradis !"


LES ROIS DU BRICOLAGE... 6 ANS APRES


En 2005, Françoise et Mustapha étaient en plein chantier. L'une retapait pièce par pièce sa maison de Marseille avec vue sur la mer. L'autre devait tout faire dans sa maison en kit : plomberie, électricité, maçonnerie, carrelage, menuiserie, décoration. Six ans plus tard, Françoise repart à zéro et refait tout de fond en comble. Quant à Mustapha, il a fini sa maison, enfin presque !

En 2005, Mustapha déambulait dans les allées d'un grand magasin de bricolage, un peu perdu, à la recherche du carrelage idéal. Depuis, il a fait ses preuves : "J'étais un petit bricoleur. Maintenant je suis un bon bricoleur !". Pendant six ans, soirs, week-ends et vacances, Mustapha, visiteur médical le jour, s'est transformé en ouvrier spécialisé pour le bonheur ses quatre enfants et de sa femme.

A Marseille, Françoise, qui attaquait toute seule le gros oeuvre en 2005, est encore en travaux. Aujourd'hui, elle veut tout recommencer mais avec des professionnels. Françoise devient chef de son propre chantier. "C'est mon dernier essai. Si je n'y arrive pas là, je crois que je revends la maison parce que je n'en peux plus. " Si tout va bien, dans quelques semaines, elle pourra enfin "pendre sa crémaillère" et aller se promener sur la plage.


Retrouvez les reportages dans leur intégralité, les liens et les infos utiles sur tf1.fr à l'adresse : http://www.tf1.fr/reportages/