REPORTAGES : LES ENFOIRES COTE COULISSES ET COTE COEUR

Voir le site TF1 et Vous

Reportages
Par manuduperray|Ecrit pour TF1|2011-02-23T14:45:20.000Z, mis à jour 2011-02-23T18:57:44.000Z

REPORTAGES : LES ENFOIRES COTE COULISSES ET COTE COEUR

SAMEDI 5 MARS 2011 A 13H15


Pour célébrer le 25ème anniversaire des Restos du Coeur, Reportages vous invite à suivre la dernière tournée des Enfoirés à Montpellier... Répétitions, fou-rires et émotion avec tous les artistes et les techniciens... Côté coulisses et côté coeur.

" Moi je file un rancard à ceux qui n'ont plus rien. Sans idéologie, discours ou baratin. On vous promettra pas les toujours du grand soir mais juste pour l'hiver, à manger et à boire.... " 25 ans qu'ils chantent pour les Restos.... 25 ans de rendez-vous sur les scènes de la France entière pour aider ceux qui ont faim et froid. Pour marquer le 25ème anniversaire des Restos du Coeur, nous avons suivi le spectacle côté coulisses aux côtés d'une quarantaine d'artistes... des concerts suivis par près de 100.000 spectateurs à Montpellier. Sélection des chansons, choix des tableaux, élaboration des décors. Jean-Jacques Goldman, Yannick Noah, Patrick Bruel, Zazie... et les 350 techniciens... Pour cette 25ème édition, ils sont venus, ils sont tous là à donner de la voix et du coeur.

Mimie Mathy, Kad Merad, l'émotion de Zaz, nouvelle Enfoirée du concert de 2011... La " Bande des Enfoirés " s'est agrandie. Les nageurs, Amaury Leveaux, Camille Lacourt, Alain Bernard, Fabien Gilot, mais aussi Sébastien Loeb, et Laurent Blanc sont entrés dans la famille... tous prêts à " demander la Lune " pour les Restos.




VIAGER, UN PARI SUR LA VIE... 3 ANS APRES

Il y a 3 ans, nous avions suivi Monsieur Dimartino qui venait signer l'achat d'un viager pour une maison découverte sur internet. Monsieur et Madame Martinache, propriétaires d'un " petit paradis " à Saint Leu la Forêt. Monsieur Box et Madame Eloi rêvaient, eux, de vendre en viager pour profiter à l'aise de leur retraite. 3 ans plus tard, que sont-ils devenus ?

Dans l'univers du viager, le temps qui passe compte beaucoup. Il y a 3 ans, nous avions suivi Monsieur Dimartino venu de Guadeloupe jusqu'à Nice acheter un bien en viager. Ce jour là Madame Bovis, 81 ans, la vendeuse, rencontrait pour la première fois son acheteur chez le notaire. Nous avions également rendu visite à trois candidats au viager : Madame Eloi à Neuilly voulait profiter de la vie. Monsieur Box à Saint Maur les Fossés souhaitait conserver son train de vie. Monsieur et Madame Martinache désiraient compléter leur petite retraite grâce à leur " petit paradis ".

Trois ans plus tard, Madame Bovis est toujours là, dans une forme éblouissante et avec l'argent du " bouquet ", elle " s'est fait une belle cave pleine de champagne, de bourgogne ". Et Monsieur Di Martino ? Il vit désormais à Sète.... " Quand on signe un acte comme ça, il y a des gens pressés. Le moins longtemps ils payent, le mieux ce sera. Mais si vous partez dans cette optique, vous faites fausse route parce qu'on ne parie pas sur la vie des gens. C'est un placement, un projet sur l'avenir. Si vous y pensez tout le temps ça va vous paraître très long. Moi je n'ai même pas vu passer ces années ".


" L'acheteur dit toujours : mais Madame, nous vous souhaitons une très longue vie. Au départ, il le pense. Par contre, au bout de 15 à 20 ans, on commence un peu à s'agacer. " Voilà ce que déclarait le spécialiste Michel Artaz, lui-même propriétaire d'une maison achetée... en viager. Aujourd'hui, il a rendez-vous avec une cliente potentielle qu'il va devoir rassurer et renseigner. Un petit appartement avec une vue sur la Tour Eiffel.... " Votre appartement a un charme fou. L'inconvénient dans la vente de cet appartement, c'est vous. Quand nous ferons visiter l'appartement, je préfère que vous alliez au bistro du coin. Comme ça il n'y a pas ce côté nauséabond de voir l'acquéreur ". Vient le moment d'évaluer le bien de la pimpante candidate " un bouquet net pour vous de 20 000 euros. Et une rente de 900 euros par mois. L'avantage du viager au niveau du vendeur c'est que vous ne vous rendrez jamais compte si vous avez fait une mauvaise affaire. Vous avez fait une mauvaise affaire si vous ne vivez pas... Mais vous ne serez plus là pour le constater ".

Comme le dit Monsieur Di Martino : " il y a toujours un risque mais dans la vie si vous calculez toujours tout et que vous ne vous lancez dans rien, il ne peut rien vous arriver. Nous, on a une relation affective envers elle comme une grand-mère qu'on aime et qu'on respecte, qu'on laisse dans son bien-être ". " L'avantage de la joie de vivre, conclut Michel Artaz, c'est que ça permet de vivre plus longtemps. Et l'humour jusqu'à présent échappe à toute fiscalité ".


Retrouvez les reportages dans leur intégralité, les liens et les infos utiles sur tf1.fr à l'adresse : http://www.tf1.fr/reportages/