Résumé de l’épisode 183

Victoire (Solène Hébert) a obtenu pour Rachel (interprétée par Juliette Chêne) une hospitalisation à domicile. Rachel est un peu refroidie par Victoire qui n’est pas très disposée à rester son amie après tous les évènements qu’elles ont traversés. Au Spoon, Victoire se confie à sa sœur Sandrine (Juliette Tresanini), elle a peur de ne pas en être capable d’oublier les mensonges de Rachel mais aura-t-elle le courage de lui dire en face ? Eddy Vallorta (Loris Freeman) s’est rendu aux forces de l’ordre et se fait interroger par les enquêteurs. L’héritier Vallorta prétend ne pas être responsable des meurtres et semble même avoir un alibi solide. D’après Karim (Samy Gharbi) et Marc il n’a pas le profil d’un tueur psychopathe, mais ils n’ont aucune autre piste. Pourtant le tueur pourrait bien faire une autre victime… A la veille de son anniversaire, Tristan (Mathieu Alexandre) a reçu un cadeau de ses parents. Il s’agit d’une boîte qu’il avait enterré dans son jardin alors qu’il était jeune. A l’intérieur, plein de souvenirs et notamment une lettre adressée à lui-même. La lecture de ces quelques mots très anciens, réveille en lui un vieux rêve. Et si Tristan était passé à côté de sa vocation ?