La malédiction des champions du monde en titre

Depuis 2002, il ne fait pas bon être le vainqueur sortant de la Coupe du monde. Cette année-là, l'équipe de France a en effet inauguré une étrange malédiction : celle qui veut que le tenant du titre mondial ne passe pas le premier tour de l'édition suivante. Une réègle qui s'est appliquée en 2002 donc (France), 2010 (Italie), 2014 (Espagne) et maintenant 2018 (Allemagne).

Outbrain