[EXCLU Téléfoot 15/09] – Neymar soigne son retour avec le PSG, son clan choqué par les insultes du Parc

Par Rédaction | Écrit pour tf1 |
Le 15/09/19 à 12:28, mis à jour le 15 Septembre 2019 à 17:04 | Voir le site de Téléfoot
Buteur décisif lors de PSG-Strasbourg (1-0), Neymar a fait une rentrée remarquée avec le maillot du PSG. Son clan n'a toutefois pas apprécié les banderoles d'insultes venues de la tribune Auteuil.

Neymar est toujours un joueur du PSG. Et il l’a prouvé sur le terrain. Sifflé par une partie du Parc des Princes pour son grand retour à la compétition avec le Paris Saint-Germain, le Brésilien a offert au public parisien un scénario dont lui seul a le secret. Alors que Paris se dirigeait vers un match nul face à Strasbourg, le Brésilien a délivré le Parc avec un magnifique retourné exécuté de manière instinctive depuis la surface de réparation. Un but magnifique à la hauteur du talent de Neymar.

Le Brésilien a ensuite pris la parole devant la presse, une première cette saison. Et il n’a écarté aucun sujet, dont celui de son départ manqué au FC Barcelone qu’il voulait rejoindre après deux saisons passées à Paris. "Je n'ai aucun soucis avec les supporters, ni avec l’institution PSG. Tout le monde sait que je voulais partir, je l'ai dit et répété", a expliqué le Brésilien. "Je ne vais pas rentrer dans les détails de ce qu'il s'est passé pendant les négociations, la page est tournée. Je suis un joueur du PSG, je vais tout donner pour le PSG, c'est mon travail. Je vais le faire pendant toute la saison. Je n'ai pas besoin qu'on crie mon nom."

Sifflé par la tribune Auteuil, où siège le Collectif Ultras Paris (CUP), lors de l’annonce des compositions d’équipe, puis pendant la rencontre face à Strasbourg, Neymar a fait jouer sa magie et fait sa part de travail, celle d’être un joueur décisif. Interrogé sur sa relation avec les supporters, le n.10 du PSG a fait savoir que son envie de repartir à Barcelone n’était pas quelque chose de personnel contre le PSG, ni un mauvais choix.

"Je sais que cette situation a été un peu compliquée pour les supporters. Je n'ai rien contre eux, bien au contraire. Quand je suis arrivé il y a deux ans, c'était une belle fête. Et je les porterai toujours dans mon cœur. C'est ça le plus important pour moi", a enchaîné Neymar, franc et lucide quant au point de rupture vécu avec certains supporters. "Mais je sais qu'à partir de maintenant, je jouerai tous les matches comme si j'étais à l'extérieur."

Neymar Senior choqué par les banderoles hostiles

Selon nos informations, le clan Neymar s’attendait à des sifflets mais pas à des insultes et des banderoles hostiles. Son père, présent au stade en compagnie de quelques proches, a été assez choqué par ça. Tout comme ses proches. Si les messages des supporters parisiens ne lui ont également pas plu, Neymar est resté concentré sur le terrain samedi et va continuer sur cette voie.

Pour le moment, sa priorité est de rester focus sur sa saison au PSG afin de la réussir. Concernant son futur, il n’y a aucune discussion avec personne à l'heure actuelle selon nos informations.

Tuchel reste son meilleur soutien à Paris

A Paris, sa relation avec le directeur sportif du PSG, Leonardo, reste très tiède. La seule personne avec qui il communique bien est l’entraîneur Thomas Tuchel. Preuve que l’Allemand est à l’écoute de son joueur et que le courant passe bien, il lui avait demandé jeudi, alors que Neymar rentrait tout juste d'un long voyage après son passage en sélection brésilienne, s’il se sentait en capacité de démarrer comme titulaire samedi face à Strasbourg ou s'il souhaitait entrer en cours de match.

Et le Brésilien, auteur d’un retour sur les terrains convaincant avec la Seleção face à la Colombie à Miami (1 but et 1 passe décisive) puis face au Pérou, a répondu qu'il était prêt à démarrer. Cette discussion a directement mené à la titularisation de Neymar face à Strasbourg. Avec le succès que l’on sait.

Navas : "On va le soutenir"

Du côté du PSG, tout le monde s’est réjoui de voir Neymar à un bon niveau, et surtout être décisif. "Je crois que Neymar est un joueur dont nous avons tous besoin ici à 100%. On vient de le voir ce soir, il fait la différence sur ce genre de matches", a expliqué Keylor Navas, le nouveau gardien du PSG. "De l'autre côté, on va le soutenir et rester soudés pour qu'il puisse donner le meilleur de lui et nous aider."

Pour le défenseur Abdou Diallo, l’accueil froid du public n’a pas été une surprise. Pas plus que la réponse de l’international brésilien, auteur d’un but prodigieux, avant de se voir refuser un doublé par le VAR. "On savait à quoi s'attendre, ça fait partie du jeu. Mais il sait gérer ce genre de situation, il sait faire face à la pression. Donc je ne m'inquiétais pas pour lui. Et puis je savais qu'il allait répondre sur le terrain."

News associées

Voir sur le site mobile