Ligue 1 - Festival de buts, Morel, Dante : les 5 chiffres à retenir de la 1re journée

Par Alexandre COIQUIL | Écrit pour tf1 |
Le 11/08/19 à 00:24, mis à jour le 11 Août 2019 à 00:24 | Voir le site de Téléfoot
LIGUE 1 - Voici les chiffres qu'il faut retenir après la journée de samedi dans le championnat de France.

15 - La Ligue 1 sait offrir du spectacle et des buts

Qui a dit que la Ligue 1 n'était pas spectaculaire ? Les filets des cages du championnat de France ont tremblé à 15 reprises lors de la journée du samedi. Un total plutôt intéressant sachant que certaines journées entières de championnat n'ont même pas dépassé le cap des 15 buts par le passé.

15 + 3 = 18. Pour le moment, la 1re journée de la saison 2019/2020 compte 18 buts. C'est moins bien que la saison dernière par contre : 26 buts marqués au samedi, 33 au soir de la 1re journée.

`

0,73 - Sousa et Bordeaux, la mayonnaise ne prend pas

Le FCGB a complètement raté son entrée dans le championnat en prenant l’eau sur la pelouse d’Angers. Une sortie qui suit la tendance de la fin saison dernière chez les Girondins.

Débarqué en mars dernier, Paulo Sousa ne semble pas encore avoir pris la mesure de son groupe. Il dispose du plus petit ratio de points en onze rencontres chez un entraîneur des Girondins de Bordeaux. Sur ces onze matches, il n’a pris que 8 points sur 33 possibles

1 – Morel décisif pour sa première

Morel, le but qui fait du bien. Arrivé gratuitement au Stade rennais cet été, le défenseur a marqué dès son premier match officiel avec le club breton.

Ce but marqué à la 6e minute sur la pelouse de Montpellier a offert une précieuse victoire à l’extérieur aux hommes de Julien Stéphan. Et pour la petite anecdote, Morel a marqué du tibia. Pas beau, mais efficace et important.

1 - Première en rouge pour Tait

Expulsé à la 69e minute de la rencontre Montpellier-Stade rennais, Flavien Tait a reçu le premier carton rouge direct de sa carrière, le deuxième en tout et pour tout. Sa première expulsion en Ligue 1 remontait au 18 janvier 2018 lors de Lyon-Angers.

95 - Le sauveur Dante

Dante a attendu la 95e minute pour marquer le but de la victoire de l’OGC Nice face à Amiens (2-1) à l’Allianz Riviera. Auteur d’une préparation compliquée, dans un contexte de rachat du club interminable, l’OGCN avait besoin de cette victoire. Et c'est son capitaine qui lui a apporté. Un capitaine sans costume.

Vidéos associées

News associées

Voir sur le site mobile