;

Ligue 1 - Le PSG fera sans Mbappé à Brest, Cavani assuré de jouer

Par Alexandre COIQUIL | Écrit pour tf1 |
Le 09/11/19 à 13:55, mis à jour le 09 novembre 2019 à 14:37 | Voir le site de Téléfoot
Kylian Mbappé, touché aux adducteurs, ne figure pas dans le groupe du Paris Saint-Germain qui se déplace à Brest samedi (17h30) pour la 13e journée de Ligue 1.

Le PSG privé de Mbappé à Brest, Cavani va avoir sa chance

Encore un contretemps pour Kylian Mbappé. Ralenti à cause d’une blessure à la cuisse en début de saison, l’attaquant du Paris Saint-Germain doit encore composer avec les soucis physiques en cet automne. Le buteur du club de la capitale a été préservé par Thomas Tuchel pour le déplacement à Brest (17h30, 13e journée de Ligue 1).

Victime d’une gêne musculaire aux adducteurs droits, lors du match face à Bruges joué mercredi soir en Ligue des champions (1-0), Mbappé a été laissé au repos "par précaution" a précisé le PSG par communiqué vendredi soir. L’absence de Mbappé s’est ajoutée à celles de Neymar, Thilo Kehrer, Ander Herrera, Thomas Meunier et Loïc Mbe Soh.

Mbappé fait partie des 23 joueurs convoqués par Didier Deschamps dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2020. L'équipe de France affronte la Moldavie le 14 novembre à Saint-Denis, puis se déplacera en Albanie le 17. Les Bleus doivent valider leur billet pour l’Euro lors de cette dernière fenêtre internationale de l’année 2019. Absent lors du rassemblement au mois d'octobre à cause de sa cuisse, Mbappé sera scruté de près dès lundi à Clairefontaine.

Tuchel : "Cavani est déçu, c'est clair"

Thomas Tuchel a par ailleurs annoncé qu’Edinson Cavani, lui aussi marqué par une longue absence en début de saison, allait récupérer du temps de jeu face à brest. Blessé à la hanche entre août et octobre, l’Uruguayen n’a débuté que trois rencontres cette saison, le Trophée des champions et les deux premières journées de Ligue 1.

Interrogé sur la situation de Cavani, vendredi, en conférence de presse, Thomas Tuchel a reconnu que son joueur ne vivait pas sa meilleure période. "Il est déçu, c'est clair. Il est habitué à débuter chaque match. Maintenant, il a connu le banc, c'est une grande différence pour la confiance et le rythme. Jeudi, à l'entraînement, il a été très bon, dans un très bon état d'esprit", a précisé le technicien parisien. "Il ne lâche pas, il est super-professionnel. Il va jouer contre Brest. C'est nécessaire qu'il retrouve le rythme."

La concurrence avec Mauro Icardi pour le poste de N.9 a évidemment été abordée et le technicien allemand a choisi... de ne pas choisir. Le nombre fait la force en quelque sorte. "Je ne peux pas faire en sorte que tous les joueurs soient heureux. On doit accepter cela dans un club comme le PSG. Il doit accepter et il garde un super état d'esprit. Je suis responsable pour toute l'équipe", a ajouté Tuchel qui a pris Icardi dans son groupe malgré une alerte physique.

"Mauro a été très bon. On ne pouvait pas enlever Mauro. J'avais fait ce choix, cela ne veut pas dire que Mauro est mieux qu'Edi. C'était la situation. Ce n'est pas la faute d'Edi, ce manque de rythme. Il doit jouer pour nous parce que c'est un grand joueur et il important pour le club."

Vidéos associées

News associées

Voir sur le site mobile