THE VOICE 2021 – Qui sont les talents de la troisième soirée des auditions à l'aveugle ?

Par Gaëlle BILLON | Écrit pour tf1 |
Le 20/02/21 à 23:37, mis à jour le 26 février 2021 à 10:22 | Voir le site de The Voice
Découvrez les 8 talents sélectionnés par les coachs Florent Pagny, Amel Bent, Vianney et Marc Lavoine lors de la troisième soirée des auditions à l’aveugle du 20 février 2021 !

Marie, l'émotive

Marie découvre très tôt qu’elle est hypermnésique, ce qui signifie qu’elle se souvient de tout. L’apprentissage de la musique a donc été très rapide pour elle. Ce soir, devant cette immense scène de The Voice, la jeune femme perd tous ses moyens et refuse de monter sur scène. Mais les mots et la patience de Nikos ont calmé le stress de ce talent émotif qui s'est révélé être une bête de scène instinctive lors de sa reprise du titre de Miley Cyrus ; "Nothing breaks like a heart". Amel Bent et Florent ne s'y sont pas trompés. Mais c'est Florent Pagny qui gagne ce talent.

Vanina, de l'ombre à la lumière

Passionnée de danse et de chant depuis l’enfance, Vanina quitte sa Corse natale après son baccalauréat pour suivre une formation de danse. Après avoir chanté comme choriste pour beaucoup d’autres chanteurs, et notamment Amel Bent, Vanina vient tenter sa chance en solo et être sur le devant de la scène. Sa version très intimiste de : "Laissez-moi danser" de Dalida a mis trois coachs d'accord. Seul Vianney ne s'est pas retourné. La surprise est de taille pour Amel Bent qui ne reconnait pas son amie. Mais c'est Florent Pagny qui rafle ce joli talent.

Niki Black, made in USA

Niki Black interprète un des titres phare de Amy Winehouse: « Back to black». Ce talent est américain. Elle chante et joue du piano depuis l’âge de 5 ans. Elle étudie par la suite la musique à Los Angeles. Fan de la France, la jeune femme quitte tout il y a 5 mois, pour suivre un master d’histoire de l’art (son autre passion), à Paris. Ce soir, en participant à The Voice, Niki Black veut se faire connaître du public français. Pari réussi. Avec trois coachs retournés, Amel, Marc Lavoine et Florent Pagny, Niki a l'embarras du choix. Mais notre talent avait déjà fait son choix. Ce sera Amel Bent !

Paul'O, une voix inimitable

Paul'O n'est pas breton. Mais c'est tout comme. Installé depuis plusieurs années, notre talent fait partie d'un groupe de chansons françaises. Un timbre de voix extrêmement particulier. Une profondeur de grain difficilement imitable, Paul’O a décidé d’interpréter un titre de Léo Ferrer : "Des armes". Un titre ambitieux pour tenter de faire se retourner un des coachs. Bingo ! Les quatre coachs ont buzzé. Après une petite hésitation, le coeur de notre talent s'est dirigé vers le petit nouveau : Vianney.

Anik, le Québec chevillé au corps

Dans la vie, Anik est chanteuse et professeure de chant : « les 2 plus beaux métiers du monde » au Québec. Mais depuis son plus jeune âge, elle rêve de faire une carrière solo, avoir ses propres textes et être sur le devant de la scène. Ce soir, elle veut prouver qu'à 47 ans, on peut toujours émouvoir les coachs. Pour réussir son pari, elle a décidé d'interpréter, une chanson d'une autre québécoise, aimée des français , Céline Dion ; « All by myself ». Une interprétation sans faille qui a fait se retourner deux coachs : Marc Lavoine et Florent Pagny. Devinez qui notre talent a choisi ?

The Vivi, le rouleau compresseur

A l’âge de 10 ans, The Vivi (Vincent) emprunte l’ordinateur de ses parents et commence à se filmer et à poster des vidéos de lui jouant au piano. Pendant 2 ans, il continue et cumule des milliers de vue sur internet dans le dos de ses parents. Aujourd’hui, le jeune homme est « rappeur streamer », c’est-à-dire qu’il rappe sur internet par l’intermédiaire de vidéos ou en direct. Ce soir, Vincent a décidé de choisir un titre dort et engagé d'Orelsan : "suicide social". Une prestation incroyable qui a mis nos quatre coachs d'accord. Oui même Florent Pagny. Mais c'est Vianney qui empoche the talent vraiment très étonnant.

Eolya, l'homme orchestre

Eolya vit à Anglet. Il découvre la musique lors d’un voyage sur une île du Nicaragua, dans une communauté amérindienne qui vit de façon traditionnelle. Le jeune homme a alors une révélation intérieure et musicale, et se dit qu’il veut faire ça de sa vie. Eolya se présente sur la scène des Auditions à l’Aveugle avec un didjeridoo, instrument aborigène et une vielle à roue, instrument médiéval. Le jeune homme veut partager la musique traditionnelle et faire perdurer le côté : « homme orchestre » en interprétant un "chant irlandais" . Florent Pagny ne s'est pas trompé et rafle ce talent multi-casquettes.

Lara Bou Abdo, le réveil de la jeunesse libanaise

Lara, 16 ans, vit à Beyrouth. A l’âge de 11 ans, elle se découvre une passion pour le chant et soutenue par sa famille, elle prend des cours et participe à de nombreux concerts au Liban. Après l’explosion qui a touché son pays en Août dernier, Lara prend conscience qu’il faut aimer la vie, vivre chaque jour sans aucun regret. Et grâce à la musique, elle arrive à exprimer le traumatisme vécu par tout un pays. Ce soir, sur le plateau de The Voice, la jeune fille va interpréter une chanson en hommage à son pays avec un titre de Fairuz : « Li Beirut ». Une voix profonde et chaleureuse qui a fait chavirer le coeur d'Amel Bent et Florent Pagny. Mais c'est vers Amel, que Lara, fan de l'artiste, s'est tournée.

Rendez-vous le samedi 27 février 2021 sur TF1 pour une nouvelle soirée des auditions à l'Aveugle.

Vidéos associées

News associées

Voir sur le site mobile