La Bataille des Couples - Manue craque en parlant enfant et maternité avec Jazz

Par Katia Rimbert | Écrit pour tf1 |
Le 31/08/18 à 17:45, mis à jour le 31 Août 2018 à 10:39 | Voir le site de La Villa des Cœurs Brisés, la bataille des couples
Lors de l’activité tyrolienne, Manue et Jazz se sont retrouvées en tête-à-tête. Elles ont pu discuter de la maternité mais aussi des changements que suscitent l’arrivée d’un enfant dans la vie d'une femme. Le témoignage de la jeune maman a particulièrement émue la petite amie d’Antonin, qui a eu du mal à retenir ses larmes.

En participant à La Villa, la Bataille des couples, Manue et Antonin ont un objectif commun : fonder une famille. Ils espèrent donc bien devenir le Couple de l’année et remporter la cagnotte promise au vainqueur pour mener à bien ce beau projet. Mais, Manue semble un peu plus réticente qu’Antonin sur le fait d’avoir un enfant.

Lors d’un récent coaching face à Lucie, et son envie d’évoluer non plus à deux mais à trois aux côtés de Manue. Il a aussi avoué qu’il était un peu contrarié par l’évolution professionnelle de sa chérie, qui prend parfois trop de place dans leur vie de couple. "Ça me pèse un peu. J’ai envie d’avoir un enfant avec toi et je sais que ce n’est pas le bon moment pour x ou y raison", affirmait-il face à la love coach.

Pendant l’activité tyrolienne, Manue et Jazz se sont isolées du groupe pour discuter entre filles. La maman d’une petite Chelsea s’est confiée sur son rôle de mère. "Jamais je ne pensais que je pouvais aimer autant (…) Je ne me rappelle plus ce que c’est de vivre juste pour moi (…) Quand tu es maman, tu as l’impression que tu as réussi", a-t-elle confessé à Manue qui a fondu en larmes. "Toi, tu as juste besoin de ta fille pour être heureuse et moi je cherche tout le temps à avoir de nouveaux projets professionnels, à réaliser de nouvelles expériences, à faire des voyages… Alors que le bonheur, finalement, on le trouve dans les choses simples… Dans une famille", a expliqué la jolie brune". Une vraie prise de conscience ? Seul l’avenir nous le dira.

News associées

Voir sur le site mobile