19h30 Médias – 2023, année de la déprime ?

La joie du nouvel an aura été de courte durée. Depuis 48h, dans les médias, on nous annonce une année catastrophe.2023 sera-t-elle une annus horribilis pour le gouvernement d’Elisabeth Borne ? Rien qu’en janvier, les ministres présenteront cinq des projets de loi les plus scrutés de ce début d’année, à commencer par la très attendue et très décriée réformes des retraites, présentée par la Première ministre le 10 janvier prochain. Avant elle, Eric Dupond-Moretti présentera son plan Justice, suivi par Agnès Pannier-Runacher et son projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables, puis celui sur le nucléaire qui devra affronter le Sénat. Sans surprise, LE risque politique de cette rentrée 2023 porte sur la réforme des retraites. Maintes fois repoussé, durement critiqué, le projet sera présenté le 10 janvier par la Première ministre Elisabeth Borne. Après des mois de négociations et de grogne, le gouvernement craint une explosion sociale dans la rue. D’autant que les indicateurs sont loin d’être au vert. Côté NUPES, on prépare la contestation. En quelques semaines, des centaines de millions de personnes ont été contaminées par le Covid en Chine. Après plus de deux ans de politique Zéro Covid d’une extrême sévérité, la transition est brutale dans le pays. Les images amateurs montrent des hôpitaux surchargés, un personnel médial à bout de souffle et des scènes de chaos dans le pays. Qui dit nouvelle année, dit traditionnels vœux aux Français. Comme Emmanuel Macron, les responsables politiques de tous les partis se sont pliés à la coutume, avec plus ou moins de succès. Sur la forme, tous les clips se ressemblent sauf celui du Parti socialiste qui a voulu se démarquer. Résultat : gros malaise. Alors que les bombes continuent de pleuvoir sur l’Ukraine, Vladimir Poutine était le héros d’une grande soirée façon « Le plus grand cabaret du monde » sur la télévision d’Etat russe.
En savoir plus sur Julien Bellver

10m

Quotidien

À suivre