19h30 Médias – Christiane Taubira remporte la primaire populaire, et ensuite ?

La primaire populaire de la gauche a désigné son vainqueur ce week-end : les 400 000 votants ont choisi de placer Christiane Taubira en tête d’un classement un peu particulier. Plus qu’un vote d’adhésion franc et massif, les candidats ont reçu un vote par « mention », comme au baccalauréat. Christiane Taubira, en tête, récolte une mention « Bien + », devant Yannick Jadot et sa mention « Assez bien + », Jean-Luc Mélenchon et son « Assez bien - » ou encore Anne Hidalgo, recalée en cinquième position derrière Pierre Larrouturou avec une mention « Passable + ». Sauf que cette primaire n’arrange rien à gauche : Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot n’ont pas prévu de se rallier à la vainqueure, pas plus qu’Anne Hidalgo. Dans le reste de l’actualité politique de ce week-end, c’est à l’extrême droite qu’il fallait regarder. La famille politique se déchire par médias interposés. De plus en plus de membres du Rassemblement national quitte le navire pour rejoindre Éric Zemmour et ce week-end, coup de grâce pour Marine Le Pen : sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen s’apprêterait à en faire de même. Sur le front du Covid, le pic des contaminations semble se confirmer. Le nombre de cas positifs est en baisse depuis cinq jours et la courbe, on l’espère, a entamé sa descente. La décrue est également visible chez nos voisins européens, en Espagne, en Italie ou encore en Grèce. En Chine, les Jeux Olympiques d’hiver débutent dans une semaine et déjà, les journalistes venus du monde entier, arrivent sur place dans une ambiance un peu bizarre. Coupés du monde dans une bulle sanitaire, les journalistes se font servir leur café par des robots. Valérie Pécresse est-elle la candidate des slogans ? Vendredi, lors d’un meeting devant quelques centaines de militants, la candidate des Républicains a enchaîné les punchlines avant d’en remettre une couche ce dimanche sur France 3. À ce rythme-là, aller voir Valérie Pécresse tiendra plus du stand-up que du meeting politique. Pour faire de la « bonne com’ », on peut soit enchaîner les punchlines comme Valérie Pécresse, soit la jouer « gros sabots » comme Éric Zemmour. Ce week-end, sur les comptes Instagram et Tik Tok du polémiste, on a pu le voir jouer au tennis – au ralenti s’il vous plaît – avec une légende toute en subtilité : « Jeu, Set et Reconquête ». Autre exemple de com’ gros sabots ce dimanche sur France 5 avec une session Actor Studio que même Xavier Bertrand n’aurait pas osé. Ce week-end, Nicolas Sarkozy était l’invité de Didier Barbelivien sur Europe 1. Alors qu’on le presse de prendre position en faveur de Valérie Pécresse, l’ancien président a préféré venir parler musique à la radio.

12m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

2m28
EXTRACT - Lundi 31/01/22 - 20:20Droits de succession : pourquoi personne n’y comprend rien ?Quotidien
14m
12m
12m
EXTRACT - Lundi 17/01/22 - 19:3019h30 Médias – Covid : bientôt le retour des beaux jours ?Quotidien
10m
14m