19h30 Médias : clash et pépitos, ambiance cour d'école à l’Assemblée nationale

Deuxième semaine de rentrée parlementaire et l’ambiance est toujours aussi glaciale sur les bancs de l’Assemblée. Le marathon du budget a débuté ce lundi et promet des affrontements à couteaux tirés entre les députés de la majorité et ceux de l’opposition, mais également entre les députés du même camp. La stratégie très offensive mise en place par les Insoumis fait grincer des dents au sein de la NUPES, des couacs qui profitent au RN et à la majorité. Si les députés débattent à l’Assemblée, ils savent – le gouvernement a prévenu – que tout blocage du vote du budget se soldera par l’utilisation d’un 49-3. Et le plus tôt sera le mieux selon les députés de la majorité. Après des bombardements massifs sur tout le pays lundi, l’armée russe a ciblé la ville de Zaporijia tôt ce matin. Au moins 15 explosions ont été recensées pendant la nuit. Le bilan des derniers bombardements s’élève à 19 morts et 105 blessés. Alors que l’Ukraine est assaillie par les bombardements, les Russes se félicitent des attaques et en font même la promo via des montages épiques façon bande-annonce de film d’action à gros budget. Mais Vladimir Poutine pourrait aller encore plus loin. Invité sur France info, le porte-parole de l’ambassade de Russie en France a déclaré « Il ne faut pas prendre notre gentillesse pour de la faiblesse ». Des propos lunaires qui interrogent : faut-il continuer d’inviter Alexander Makogonov ? Sur CNEWS, pour parler de la guerre en Ukraine, la chaîne a fait appel à une invitée qui est tout sauf spécialiste de guerre. Qui n’est pas plus spécialiste de l’Ukraine ou de la Russie d’ailleurs : Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour Tous.
10m
Dispo + 30j

Quotidien

Quotidien

Vidéos similaires

12m