19h30 Médias - Coupe du Monde 2022 : “Il ne faut pas politiser le sport”, déclare Emmanuel Macron

Emmanuel Macron ne boycottera pas la Coupe du monde au Qatar. Malgré les nombreuses polémiques autour du mondial, le président, interrogé ce mercredi, estime qu’il “ne faut pas politiser le sport”. Emmanuel Macron fera le déplacement jusqu’à Doha pour supporter les Bleus, si toutefois ils parviennent en demi-finale. “Il ne faut pas politiser le sport”, a déclaré Emmanuel Macron, interrogé sur les polémiques autour du Mondial de football au Qatar. Pourtant, le sport a toujours été vecteurs de valeurs. Valeurs qui relèvent de la politique. Par exemple, Saïd Piramoun, un joueur iranien de beach soccer a mimé des ciseaux au-dessus de sa tête pour défendre la révolte des femmes iraniennes, lundi 7 novembre. Ainsi, le sport permet de défendre des valeurs mais aussi peut servir comme instrument de communication politique. Et ça, Emmanuel Macron le sait bien. Après la chute d’un missile sur le petit village polonais de Przewodow, Volodymyr Zelensky persiste et signe. Pour le président ukrainien, le missile est forcément d’origine russe, malgré les doutes appuyés de la communauté internationale qui penche pour un tir accidentel ukrainien. Une hypothèse confirmée par la Pologne qui évoque “un accident malheureux”. Deux jours après les faits, Volodymyr Zelensky s’accroche à sa version des faits et pourrait à terme agacer ses alliés. Pour l’heure, aucun dirigeant occidental n'a critiqué Volodymyr Zelensky. Mais ses partenaires occidentaux s’interrogent : s’agit-il d’une erreur de communication ou le président ukrainien veut-il débuter un bras de fer avec les alliés ? Le chef d’Etat-major américain, Mark Milley, estime qu’il vaudrait mieux que l’Ukraine ne tourne pas le dos aux Occidentaux car le pays a peu de chance d’obtenir une victoire totale. La commission des lois de l’Assemblée a rejeté, mercredi 16 novembre, la proposition de loi portée par le député de la France Insoumise de Paris, Aymeric Caron, visant à interdire la corrida en France. La corrida est au cœur des débats depuis presque 40 ans. Sur Antenne 2 en 1985, le sujet avait provoqué la colère du fondateur de Charlie Hebdo, François Cavanna qui avait déclaré : “Rien ne me rend plus heureux que quand je sais qu'un matador s'est fait ouvrir le bide à coups de corne", face au journaliste Jacques Durand, pro-corrida. Selon un sondage IFOP, 77% des Français sont favorables à l’interdiction de cette pratique. Chaque année, 200 corridas sont organisées où un millier de taureaux sont tués. L’émission de Jean-Marc Morandini sur CNEWS promettait mercredi 16 novembre un reportage en direct depuis le village de vacances de la presqu’île de Giens, où sont logés les rescapés de l’Ocean Viking. Fermé au public, l’accès au village est en théorie réservé aux seuls parlementaires. Pour tenter d’y accéder, le journaliste de CNEWS, Augustin Donnadieu, était accompagné de Stéphane Ravier, sénateur RN des Bouches-du-Rhône. Mais les autorités ont rapidement douché les espoirs du duo.
10m
Dispo + 30j

Quotidien

Quotidien

Vidéos similaires

10m
EXTRACT - Mercredi 23/11/22 - 19:2719h30 Médias – Coupe du monde 2022 : le boycott n’a pas eu lieuQuotidien
12m
EXTRACT - Vendredi 21/10/22 - 19:2019h30 Médias : l’affaire Lola vue par la presse étrangèreQuotidien
11m
EXTRACT - Mercredi 11/01/23 - 19:2019h30 Médias : Noël Le Graët temporairement suspendu de la FFFQuotidien
12m
EXTRACT - Mercredi 30/11/22 - 19:3019h30 Médias : Emmanuel Macron à Washington, demandez le programmeQuotidien