19h30 Médias : Elisabeth Borne vient à la rescousse de Yaël Braun-Pivet

Ce mardi, un débat houleux et sans vote se tenait dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale au sujet du conflit israélo-palestinien. Si la Première ministre, Elisabeth Borne, a rappelé la position de la France, la présidente du groupe La France Insoumise, Mathilde Panot, n’a elle pas manqué de la fustiger ouvertement. Et ce alors que la présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, s’est retrouvée dans le collimateur du parti d’extrême gauche après sa déclaration : « Rien ne doit empêcher Israël de se défendre ». Face aux membres bondissant de la NUPES, Elisabeth Borne a défendu Yaël Braun-Pivet qui s’est rendu sur le sol de l’Etat hébreu. Jean-Luc Mélenchon a également fustigé personnellement la présidente de l’Assemblée nationale suite à son voyage à Tel Aviv. Les forces armées israéliennes continuent leur riposte à grande échelle sur la bande de Gaza, un peu plus de deux semaines après les attaques terroristes sanglantes du Hamas en Israël. Selon le porte-parole de l’armée israélienne, 320 cibles militaires appartenant au Hamas et au Jihad islamique auraient été visées la nuit dernière. Résultats, des nombreux immeubles totalement détruits, et des corps entassés sous des draps blancs. Pendant ce temps-là, les autorités israéliennes appellent toujours les civils de Gaza à fuir vers le sud où trois convois humanitaires comprenant des dizaines de camions ont été enfin autorisés à entrer depuis l’Egypte. L’armée israélienne elle se rapproche chaque jour de son offensive terrestre de grande ampleur annoncée, mais en face, la menace de riposte du Hamas, du Hezbollah, et de l’Iran se fait sentir. Ce week-end les opposants au projet de construction de l’autoroute A69 reliant Toulouse à Castres étaient massivement mobilisés dans le Tarn. Les forces de l’ordre se sont alors mobilisées afin de réaliser une intervention musclée, dans une atmosphère particulièrement tendue. Face à cette situation, le ministre des Transports, Clément Beaune s’est montré particulièrement ferme, à l’image du gouvernement. La gendarmerie a rapidement publié des images où on voit des gendarmes visés par des projectiles. En face, le militant Thomas Brail a évoqué un rassemblement pacifique, ainsi qu’une utilisation disproportionnée de la force. Des futures actions d’occupation sont déjà prévues. Gérald Darmanin semble avoir du mal à se sortir de la polémique autour de Karim Benzema, dans laquelle il s’est mis. Des soupçons de proximité avec les Frères Musulmans qui semble mettre les membres du gouvernement dans une position pour le moins inconfortable, à l’image de Gabriel Attal et Clément Beaune. Si l’un a semblé hésitant sur un tout autre sujet ce week-end en interview, l’autre a littéralement lâché les chevaux au sujet des fausses alertes à la bombe et de la NUPES.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
13m

Quotidien

À suivre