19h30 Médias : Emmanuel Macron hué à son arrivée à Montpellier

C’est peut-être ce matin que la campagne présidentielle de 2022 a véritablement démarré et c’est le président sortant qui a donné le top départ. En 24h, Emmanuel Macron s’est exprimé dans trois médias différents. D’abord sur la chaîne américaine CBS, puis avec une interview-fleuve dans le Figaro et enfin lors d’un déplacement à Montpellier sur la question de la sécurité pendant lequel le chef de l’État n’a pas vraiment été bien accueilli. La France va-t-elle pouvoir rouvrir ses bars et restaurants à la mi-mai ? C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre Emmanuel Macron lors de son interview sur CBS. Si ça va un peu mieux en France, ce n’est pas le cas partout dans le reste du monde. En Inde notamment, la situation est devenue hors de contrôle. Le système hospitalier indien s’est effondré et les patients s’entassent dans les rares espaces disponibles faute de lits ou d’oxygène en quantité suffisante. Depuis mars 2020 et le premier confinement en France, il n’y a pas eu une seule journée sans aucune restriction sanitaire. Confinement, couvre-feu, fermetures des commerces non-essentiels, des bars ou des restaurants. Depuis plus d’un an, la France ne tourne plus à la normale. En Russie, Alexeï Navalny poursuit sa grève de la faim. Depuis 20 jours, le principal opposant à Vladimir Poutine refuse de s’alimenter pour protester contre son incarcération et le traitement qui lui est réservé en prison. Ce week-end, ses médecins ont tenté de lui rendre visite, sans succès, tandis que la communauté internationale hésite entre hausser le ton et faire la sourde oreille.

12m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

12m
EXTRACT - Mardi 02/02/21 - 19:3019h30 Médias: pourra-t-on partir en vacances en février ?Quotidien
29m
REPLAY - Jeudi 12/03/20 - 19:22Quotidien, première partie du 12 mars 2020Quotidien
12m
EXTRACT - Jeudi 28/01/21 - 19:3019h30 Médias: les écoles sont-elles oui ou non des clusters ?Quotidien
8m
10m
EXTRACT - Mercredi 31/03/21 - 19:3019h30 Médias : les médecins sont-ils trop pessimistes ?Quotidien