19h30 Médias : Emmanuel Macron met journalistes et politiques à cran

En retardant toujours un peu plus l’annonce officielle de sa candidature, Emmanuel Macron empêche la campagne présidentielle de véritablement se lancer. Et met tout le monde sur les dents. Dans les médias, journalistes et commentateurs commencent à perdre patience. Côté politiques, on sent les candidats de plus en plus à cran. Si on écoute l’opposition, Emmanuel Macron serait le premier à faire autant traîner l’annonce de sa candidature. On a vérifié et finalement, il est plutôt dans la moyenne. Le séisme du livre-enquête de Victor Castanet, « Les Fossoyeurs », continue de provoquer de nouvelles ondes de choc. Après le limogeage de son PDG, Yves le Masne et l’indignation de l’opinion, la ministre en charge de l’autonomie, Brigitte Bourguignon, a annoncé l’ouverture d’une double enquête confiée aux inspections générales des affaires sociales et des finances. Pas sûr que ça ait impressionné le nouveau patron d’Orpéa, Philippe Charrier, vu sa réaction après sa rencontre avec la ministre. Au cas où l’information serait passée inaperçue, depuis ce mercredi 2 février, le masque n’est plus obligatoire en extérieur, le télétravail est de nouveau optionnel et les jauges ont été supprimées. Pour la réouverture des discothèques, il faudra attendre encore un peu, jusqu’au 16 février. En attendant, 400 000 nouveaux cas de Covid ont encore été recensés ce mardi, mais pas de quoi paniquer si on en croit Jean-François Delfraissy, le patron du Conseil scientifique. Alors que le Covid était 20 fois plus mortel que la grippe l’hiver dernier, il n’est plus que deux fois plus dangereux cette année, merci à la vaccination et à Omicron, moins violent que les précédents variants. Pendant sa campagne électorale de 2017, Emmanuel Macron avait fait une promesse : répondre au mal-logement en France. Cinq ans plus tard, rien n’a changé. La Fondation Abbé Pierre a rendu son rapport annuel cette semaine et les chiffres sont accablants pour le gouvernement. Avec ce rapport, la Fondation veut interpeller l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle. Ils étaient d’ailleurs réunis par la Fondation Abbé Pierre ce mercredi pour en parler. Alors que Nicolas Sarkozy tarde à lui apporter son soutien, Valérie Pécresse préfère prendre les devants. Plutôt que de se réclamer de son ancien patron, la candidate a décidé de se faire l’héritière de Jacques Chirac. Valérie Pécresse a même appris toutes les punchlines de l’ancien président, qu’elle ressort désormais à l’envie.

12m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

12m
EXTRACT - Lundi 17/01/22 - 19:3019h30 Médias – Covid : bientôt le retour des beaux jours ?Quotidien
11m
EXTRACT - Mercredi 12/01/22 - 19:3019h30 Médias : et si on laissait filer Omicron ?Quotidien
10m
11m
EXTRACT - Lundi 10/01/22 - 19:3019h30 Médias – Omicron : le pic est procheQuotidien
11m
EXTRACT - Jeudi 06/01/22 - 20:1520h15 Express : Valérie Pécresse fait du Sarkozy dans le texteQuotidien
10m