19h30 Médias : Emmanuel Macron rattrapé par le scandale McKinsey

L’exécutif aura tout fait pour empêcher le scandale McKinsey de polluer la campagne d’Emmanuel Macron. Raté : l’affaire McKinsey a quitté les réseaux sociaux pour se propager dans l’opinion publique. Le président-candidat, en déplacement en Charente-Maritime ce jeudi, en a fait les frais. Emmanuel Macron tente depuis plusieurs jours la carte de la pédagogie, expliquant que nos voisins européens ont davantage recours aux cabinets de conseil que la France, mais pas sûre que ça suffise à calmer les esprits. Guerre en Ukraine, jour 36. Malgré l’annonce de la Russie de réduire « drastiquement » ses actions militaires dans la région de Kiev et l’espoir suscité par ces déclarations, sur le terrain, on voit finalement peu d’avancées. Volodymyr Zelensky poursuit quant à lui sa tournée médiatique et continue à réclamer un soutien militaire aux Européens et aux Américains. Le président ukrainien s’est montré pessimiste face aux « signaux positifs » envoyés par la Russie ces derniers jours. La guerre en Ukraine ne se passerait pas du tout comme prévu. Les services de renseignements occidentaux l’affirment : Vladimir Poutine serait plus isolé que jamais, plus personne n’oserait lui parler. Attention toutefois à ne pas enterrer trop vite le dirigeant du Kremlin. Plus le premier tour approche, plus l’hypothèse d’une victoire de Marine Le Pen se précise. Au premier tour, la candidate du Rassemblement national et Éric Zemmour représentent à eux deux plus de 30% des intentions de vote. Au second, avec le report des voix, Marine Le Pen peut-elle créer la surprise ? Surtout, comment expliquer que la candidate affiche des scores aussi élevés dans les récents sondages ? Défiance anti-Macron, fin du « Front républicain », réservoir de voix : Marine Le Pen a de nombreux atouts qui pourraient jouer en sa faveur. Entré dans le jeu tardivement, le président a-t-il déjà raté sa campagne ? De nombreux observateurs le jugent trop confiant, trop sûr de lui et lui trouvent un manque d’élan, d’enthousiasme. Emmanuel Macron donnera un seul meeting, ce samedi 2 avril à Paris, qui risque bien de passer inaperçu : en raison de l’équilibre du temps de parole, les chaînes d’infos pourraient ne pas le diffuser. Nicolas Sarkozy est absent de cette campagne présidentielle. L’ancien président n’a jamais pris position pour soutenir son parti et sa candidate, Valérie Pécresse et refuse même de se rendre à son dernier meeting.

12m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

12m
EXTRACT - Mardi 14/06/22 - 19:3019h30 Médias – Législatives : panique en MacronieQuotidien
11m
EXTRACT - Mercredi 01/06/22 - 19:3019h30 Médias : où est passé le nouveau gouvernement ?Quotidien
10m
11m
EXTRACT - Vendredi 15/04/22 - 19:3019h30 Médias : le voile et l’écologie de retour dans la campagneQuotidien
9m
EXTRACT - Mercredi 30/03/22 - 19:3019h30 Médias – Lueur d’espoir en Ukraine : faut-il y croire ?Quotidien
14m