19h30 Médias : Eric Dupond-Moretti finalement relaxé par la Cour de Justice

Eric Dupond-Moretti a été relaxé par la Cour de Justice de la République dans le cadre de son procès pour prise illégale d’intérêts. C’est à 15 heures que l’information, relayée par toutes les chaînes d’information, est tombée. Une décision qui avait semble-t-il fuité dans la matinée sur France 2, et la prise de parole de Nathalie Saint-Cricq. Ce mardi, l’actuel garde des Sceaux a semblé en excellente forme dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale, en signant un véritable coup d’éclat face au Rassemblement National sur le sujet brûlant du meurtre du jeune Thomas. Une prestation peu du goût de Marine Le Pen qui a expliqué vouloir renvoyer le ministre de la Justice devant la Cour de Justice. Christophe Barbier y a vu une façon d’imprégner sa patte pour les futures années. Après son édito dans l’émission C à vous lundi soir autour du récit du drame de Crépol, le journaliste Patrick Cohen subit une vague de critiques particulièrement vives, notamment sur les antennes de Cnews et de C8. L’éditorialiste a choisi de défendre le récit des accusés, ce qui n’a également pas du tout plu à l’extrême-droite. Les bandeaux de Cnews visant l’ancien animateur d’Europe 1 et de France Inter se multiplient. On a pu voir entre autres « La chronique polémique », « Patrick Cohen relativise-t-il les faits ? » ou encore « Pour Patrick Cohen, les rugbymen sont responsables ». Le principal concerné a même dû prendre la parole pour tenter de faire redescendre la pression à son sujet et l’acharnement qu’il subit, bien qu’il reconnaisse qu’il aurait dû nuancer son propos. Sixième jour de trêve à Gaza entre l’armée israélienne et le Hamas. Ce mardi soir un cinquième groupe, dans lequel se trouvaient 12 otages retenus depuis le 7 octobre dernier par le groupe terroriste a été libéré. De nouvelles libérations portant le total à 60, alors que 180 prisonniers palestiniens sont désormais également libres en échange. Les chaînes d’information mondiales ont de nouveaux couvert cet évènement dans une mise en scène toujours plus calculée par le Hamas. A Ramallah, en Cisjordanie, une foule importante attendait de nouveau les prisonniers libérés, qui ont témoigné de leurs conditions de détention sur les chaînes arabes. Dans les prochaines heures, d’autres prisonniers palestiniens devraient suivre, dont la très controversée Ahed Tamimi, rendue célèbre pour avoir giflé un soldat israélien en 2017, et incarcérée récemment pour « incitation au terrorisme ». En Ukraine, les combats sont actuellement très violents sur le front, alors que les yeux du monde entier sont rivés depuis le 7 octobre dernier sur Israël et Gaza. L’hiver approche à grand pas et s’annonce particulièrement rude. En effet les conditions météorologiques compliquent grandement les combats dans les tranchées. Volodymyr Zelensky a tenté tant bien que mal de rassurer ses troupes dans la région d’Odessa, située à l’est du pays. Les combats sont sanglants à Avdiivka, lieu symbolique que l’armée russe veut récupérer. Pendant ce temps-là, les soldats ukrainiens réclament des drones et des munitions supplémentaires, alors que les livraisons des occidentaux s’amenuisent. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères s’est lui rendu à Bruxelles afin de s’assurer que le soutien occidental ne faiblisse pas. Mais de son côté l’armée russe est également en grande difficulté et perdrait en moyenne 930 soldats par jour.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
12m

Quotidien

À suivre