19h30 Médias – Etats-Unis : élections de mi-mandat, un enjeu crucial pour Joe Biden

Deux ans après l’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche, les Américains sont appelés aux urnes le 8 novembre prochain. Au programme : élire de nouveaux gouverneurs dans la plupart des Etats et surtout, renouveler le Congrès américain, composé du Sénat et de la Chambre des représentants. Aujourd’hui, les démocrates y ont le pouvoir. Mais ces nouvelles élections pourraient tout changer et faire perdre à Joe Biden son avance au sein de la Chambre, dont les sièges doivent être entièrement renouvelés. La peur d’une menace russe a commencé à se répandre en Allemagne. Selon l’un des principaux talk-shows du pays, la Russie serait infiltrée dans le système de cybersécurité allemand. L’émission a révélé que l’entreprise de cybersécurité qui protège le gouvernement serait en réalité une société russe créée en 1991 par un proche de Vladimir Poutine. Des révélations qui ont provoqué un immense scandale, et placer le patron de la cybersécurité allemande sur la sellette. Depuis plusieurs jours, le débat est lancé dans le Royaume-Uni : l’Ecosse peut-elle devenir indépendante ? Huit ans après un premier referendum, qui a abouti au maintien du territoire dans le Royaume-Uni, la Première ministre écossaise souhaite en organiser un nouveau dans un an. Reste à obtenir l’accord de Liz Truss, Première ministre du Royaume-Uni, qui y est pour l’instant fermement opposée. Toutes les pistes sont envisagées. Depuis l’apparition d’importantes fuites sur les gazoducs Nord Stream en mer Baltique, l’Allemagne, la Suède et le Danemark ont lancé une enquête internationale commune. L’objectif ? Découvrir qui est à l’origine de ces sabotages. Cette semaine, Vladimir Poutine a pourtant renforcé les doutes en accusant Joe Biden. Selon le président russe, les Etats-Unis chercheraient à déstabiliser l’Europe sur le plan énergétique en attaquant les gazoducs. Depuis quelques jours, le débat fait rage en Belgique où les ministres sont rémunérés près de 11 000 euros par mois. En pleine crise inflationniste, ces chiffres ne passent pas auprès de la population. Pour limiter le scandale, le Premier ministre belge a annoncé une baisse de 8 % des salaires des ministres. Une réduction considérée pas assez importante, notamment pour le parti de gauche du pays.
12m
Dispo + 30j

Quotidien

Quotidien

Vidéos similaires

12m
EXTRACT - Vendredi 21/10/22 - 19:2019h30 Médias : l’affaire Lola vue par la presse étrangèreQuotidien
53m
REPLAY - Vendredi 07/10/22 - 19:20Quotidien, première partie du 7 octobre 2022Quotidien
11m
EXTRACT - Mercredi 09/11/22 - 19:3019h30 Médias – Midterms : la vague républicaine n’a pas eu lieuQuotidien