19h30 Médias : faut-il se fier au seuil "des 400 cas" de Jean Castex pour reconfiner ?

Il n’aura fallu que 24h pour tuer un vaccin dont on a pourtant plus que jamais besoin. La France, l’Allemagne et l’Italie ont annoncé ce lundi après-midi suspendre l’utilisation du vaccin AstraZeneca suite à des inquiétudes sur de possibles effets secondaires. La suspension est provisoire et pourra être levée dès demain après-midi si l’Agence européenne du médicament – actuellement en attente de nouvelles données sur l’AstraZeneca – se prononce en faveur de l’utilisation du vaccin. Mais qui en voudra encore après cette suspension ? Les semaines passent et se ressemblent : nous entrons officiellement dans une nouvelle « semaine décisive » pour Emmanuel Macron. Va-t-on oui ou non reconfiner le pays ? Depuis des semaines, la possibilité d’un reconfinement régional ou national est sur la table, mais sans jamais être confirmée. Ces derniers jours pourtant, il semble que l’exécutif prépare les Franciliens à revivre des jours enfermés. Les chiffres de la région sont mauvais, vraiment très mauvais. Ce dimanche, c’était au tour de Jean Castex de répondre aux questions de Samuel Étienne et des internautes via Twitch. Le Premier ministre a passé 1h45 avec le journaliste, face caméra, mais une seule phrase a retenu l’attention des médias : la mise en place d’un seuil de « 400 », soit 400 cas pour 100 000 habitants à partir duquel il serait inévitable de reconfiner l’Île-de-France. Faut-il prendre cette phrase au sérieux ? Pas sûr : dès ce matin, l’entourage de Jean Castex était en plein rétropédalage.

Vidéos similaires