19h30 Médias : Gabriel Attal présente son plan pour inverser la tendance négative à l’école

Depuis sa nomination à la tête de l’Education nationale, Gabriel Attal semble tout mettre en œuvre pour redresser l’école. Cette semaine, le ministre a su habilement retourner le récit médiatique après l’annonce du classement catastrophique PISA, relatifs au niveau des élèves dans les pays de l’OCDE. Et ce à travers une grande conférence de presse afin de présenter son nouveau plan « choc des savoirs ». Des annonces et des formules reprises massivement par les quotidiens ce mercredi matin. Et une annonce phare a retenu l’attention, celle de la mise en place de groupes de niveaux en français et en mathématiques. Il a également annoncé le retour en grâce du redoublement, et s’est montré ferme sur le harcèlement scolaire. L’ancien porte-parole du gouvernement semble séduire tous les bords. Reste à mettre en place ces réformes avec des résultats visibles dès 2026-2027. Depuis les actes terroristes qui ont frappé Israël le 7 octobre dernier, les autorités du pays mettent tout en œuvre afin de mettre en évidence l’utilisation par le Hamas du viol, ainsi que des abus sexuels comme armes de guerre. La délégation israélienne à l’ONU a organisé en ce sens une réunion spéciale, à travers laquelle des témoignages choquants de certains survivants de ce jour tragique ont été diffusés. Une commission d’enquête israélienne accumule les preuves depuis plusieurs semaines. Selon le renseignement américain, les actes atroces visant des femmes dénudées, ensanglantées et agressées se poursuivent toujours actuellement. Israël parle de féminicides de masses perpétrés, alors que Le Hamas nie en bloc. Mais le silence international autour de ce sujet interroge tout particulièrement. L’organisme ONU femmes a mis près de deux mois à réagir. Certaines manifestations ont eu lieu ce week-end, notamment à Paris, devant le siège de l’UNESCO. Ce silence est dénoncé dans une célèbre émission satirique en Israël. Outre-Atlantique, Joe Biden a condamné « sans ambiguïté » les crimes sexuels du Hamas. Ce mercredi matin, Gérard Larcher a lâché une véritable bombe avec ces mots dans la matinale de RTL : « ferme ta gueule ». Trois mots destinés à Jean-Luc Mélenchon et qui ont immédiatement bousculé les priorités des chaînes d’information. BFMTV n’était même pas loin de l’édition spéciale. Le président du Sénat a reçu quelques soutiens politiques, notamment celui d’Eric Ciotti. Les Insoumis, eux, sont sans surprise montés au créneau. Pendant ce temps-là, Jordan Bardella continue de se mettre en lumière avec un discours toujours bien huilé, Marine Le Pen était elle à Lisbonne et « s’économise » selon La Tribune. Elle reste la deuxième personnalité préférée des Français selon un récent sondage.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
10m

Quotidien

À suivre