19h30 Médias – Interview d’Emmanuel Macron : l’opposition fulmine

Mercredi soir, TF1 et LCI diffuseront la grande interview-bilan d’Emmanuel Macron. Enregistrée dans le plus grand secret dimanche à l’Élysée, elle devrait durer deux heures. Sauf qu’une interview-fleuve, en prime-time, sur la première chaîne, juste avant Noël et au tout début de la campagne présidentielle, l’info a de quoi faire grincer des dents l’opposition. Depuis l’annonce de cette interview, à droite comme à gauche, les adversaires d’Emmanuel Macron s’insurgent. Valérie Pécresse a annoncé ce mardi avoir saisi le CSA pour dénoncer l’interview-bilan d’Emmanuel Macron sur TF1/LCI. Dommage pour elle, une archive de 2012 a refait sur face cet après-midi sur les réseaux sociaux. À l’époque, Valérie Pécresse était ministre du Budget sous Nicolas Sarkozy, lequel avait donné, tout comme Emmanuel Macron, une longue interview qui avait elle aussi énervé l’opposition. Sauf qu’en 2012, qui était montée au créneau pour défendre le président ? Valérie Pécresse. Depuis plusieurs jours, la presse suit l’affaire Yannick Agnel. L’ex-nageur olympique a été mis en examen pour viol et agression sexuelle sur mineure de moins de 15 ans. Comme souvent dans ce genre d’affaires, le déroulé médiatico-politique se ressemble. Sur le front du Covid, le Conseil scientifique vient de publier son très attendu « Tuto dîner de Noël ». Un recueil de recommandations pas vraiment originales : se faire tester, aérer ou investir dans un capteur de CO2. Aux États-Unis, une affaire de textos très embarrassants pour Donald Trump fait la Une des journaux. Petit à petit, on commence à faire la lumière sur l’assaut du Capitole le 6 janvier dernier. Depuis six mois, les auditions s’enchaînent à la Commission d’enquête parlementaire sur les événements. Cette nuit, une séquence a scotché les Américains. Ce mardi se tenait le dernier Conseil de Paris de l’année. Même avant les fêtes, pas de trêve entre Anne Hidalgo et Rachida Dati, laquelle a enchaîné les punchlines contre la maire de Paris, lui rappelant qu’elle n’avait pas à « se venger sur eux » sous prétexte qu’elle plafonne à 3% dans les sondages. Ce matin sur Europe 1, la langue de Sonia Mabrouk a fourché face à Éric Ciotti. Une fois, ça arrive. Chez les journalistes de CNEWS, c’est une habitude.

12m
Dispo + 30jQuotidien
Quotidien

Vidéos similaires

4m51
EXTRACT - Mardi 14/12/21 - 20:00En Arménie, Éric Zemmour ricane plus qu’il ne commémoreQuotidien
14m
12m
11m
33m
REPLAY - Vendredi 29/04/22 - 19:26Quotidien, première partie du 29 avril 2022Quotidien
12m
10m