19h30 Médias : la première incursion terrestre de l’armée israélienne dans la bande de Gaza

L’offensive terrestre de l’armée israélienne semble se préciser à Gaza. Depuis plusieurs jours, de très nombreuses troupes sont massées à la frontière de Gaza, prêtes à entrer sur le territoire. La nuit dernière, une première incursion a même eu lieu dans le nord de la bande de Gaza, via des chars et des bulldozers. Une offensive d’ampleur présentée depuis plusieurs jours par Benyamin Netanyahou comme inédite et imminente. Le porte-parole de l’armée israélienne assumait ce début d’incursion ce matin. Emmanuel Macron, s’est lui montré ferme sur le sujet sur le tarmac de l’aéroport du Caire mercredi soir. Depuis plusieurs jours, le Qatar apparaît comme un réel acteur majeur dans le conflit opposant Israël au Hamas, notamment dans la bande de Gaza. L’Etat du Golfe pourrait jouer un rôle de médiateur essentiel entre le Hamas et les occidentaux pour la libération des otages détenus par l’organisation terroriste à Gaza. Emmanuel Macron compte fermement sur le Qatar pour libérer les neuf Français toujours retenus en otage. Le gouvernement qatarien qui a justement pu permettre la libération des deux otages américaines ces derniers jours. Le pays de la péninsule arabique abrite depuis plusieurs années les responsables politiques du Hamas, en premier lieu son chef politique, et finance l’organisation terroriste. Le Qatar cherche très certainement à accroître son influence. Depuis trois semaines, les Républicains américains tentaient bien que mal de faire élire leur nouveau speaker, soit le président de la Chambre des Représentants. Et finalement, avec 217 voix, Mike Johnson a été élu, s’emparant au passage de la seconde place dans l’ordre de succession présidentielle. Un personnage peu connu, à l’allure élégante et sobre que les Américains ont découvert lors de son discours d’investiture. Mais Mike Johnson est avant tout un trumpiste invétéré. Depuis les tribunaux, Donald Trump n’a pas manqué d’adouber le nouveau speaker. Le nouveau troisième homme de Etats-Unis est entouré d’une équipe d’extrémistes, alors que la Chambre des représentants semble rester ingouvernable. La NUPES semble toujours en berne ces derniers jours. Selon Le Parisien, Raquel Garrido pourrait être rappelée à l’ordre et auditionnée pour certaines de ses déclarations. Alors qu’Aymeric Caron pourrait lui aussi en faire prochainement les frais. Pendant ce temps-là, Jean-Luc Mélenchon est en visite à Kinshasa, au Congo, pour présenter son livre intitulé « Faites mieux ! », et se la joue philosophe. Côté gouvernement, la ministre des PME, Olivia Grégoire soutient un projet de loi sur le « fait maison » dans la restauration. Au Sénat, Gérard Larcher semblait lui tatillon avec le chronomètre, et on a fait plus ample connaissance avec la ministre chargée des collectivités territoriales, qui ressemble comme des gouttes d’eau à Chantal Ladesou.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien

À suivre