19h30 Médias : le « ferme ta gueule » de Gérard Larcher secoue les chaînes d’information

Mercredi matin, dans la matinale de RTL, le président du Sénat Gérard Larcher a été l’auteur d’un véritable tremblement de terre médiatique en lâchant ces mots « ferme ta gueule ». Trois mots destinés à Jean-Luc Mélenchon qui résonnent depuis sur les chaînes d’information. Et celle qui en a fait le plus sur le sujet, c’est sans doute BFM TV, avec des invités spéciaux, des débats, et des angles en tous genres. La chaîne avait dépêché ses meilleurs spécialistes de l’analyse politique. Benjamin Duhamel, présentateur de la chaîne, prend lui le sujet avec le plus grand sérieux. Les personnalités politiques avaient également tous un avis sur la question, et notamment à l’issue du Conseil des ministres. Les membres de La France Insoumise étaient eux évidemment choqués par les propos du président du Sénat, et le RN a lui surjoué l’indignation. L’Ukraine est-elle en train de perdre la guerre ? Ce mercredi, Volodymyr Zelensky a tenté comme il peut de remobiliser les leaders du G7 alors que les occidentaux peinent désormais à aider le pays dans sa guerre contre la Russie. Le président ukrainien s’est montré particulièrement inquiet alors que les sénateurs américains ont voté contre pour une aide financière de 106 milliards de dollars pour l’Ukraine et Israël, à seulement deux voix près. Et ce alors que Joe Biden avait en amont fait du chantage à une Troisième guerre mondiale. Un succès donc pour les Républicains, mais un échec pour les Démocrates qui voient le sort du XIXème siècle se jouer actuellement. Pourtant, l’Ukraine a un besoin massif et constant de munitions, et tout semble être dans les mains des Américains qui leur ont déjà versé 110 milliards de dollars d’aides. Pendant ce temps-là, Vladimir Poutine, qui espère l’effondrement de l’aide européenne et américaine envers l’Ukraine, était accueilli en superstar à Abu Dhabi, avant de s’entretenir avec le président iranien à Moscou. Le ministre de la Transition écologique, Christophe Béchu, est au centre d’une polémique après divers déplacements en France effectués en avion privé. Une information révélée par le trimestriel angevin, La Topette. Six déplacements auraient été dénombrés par le journal, pour un total de plus de 12 000 kilomètres parcourus, émanant 23 tonnes de CO2. Ce qui correspond au bilan carbone d’un Français en trois ans. Le principal intéressé assume, et s’en prend même à Anne Hidalgo, lui qui déclare toujours étudier la meilleure option. Pendant ce temps-là, Clément Beaune, interrogé sur sa future candidature à la mairie de Paris, ne s’est pas montré tendre avec Anne Hidalgo. L’occasion de s’exprimer également sur sa volonté de baisser la vitesse sur le périphérique parisien.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
12m

Quotidien