19h30 Médias : le piège du taux d’incidence à 400

Après avoir mis le feu dans la région PACA, Emmanuel Macron va-t-il utiliser ses ministres pour éliminer des personnalités un peu trop encombrantes à droite pour la présidentielle ? Éric Dupond-Moretti devrait ainsi se retrouver sur la liste LREM dans les Hauts-de-France pour essayer de battre Xavier Bertrand. Il n’y a pas qu’en France que les politiques se déchirent pour les régionales. L’Espagne votait hier et celle qu’on appelle la « Trump espagnole », Isabel Díaz Ayuso, l’a emporté. Grâce à cette victoire, le Parti populaire double ses sièges à l’Assemblée de Madrid. Sur le front du Covid, ça va mieux en France : les courbes continuent de baisser. Les bons chiffres ont été confirmés par Gabriel Attal ce mercredi. Tout porte à croire qu’Emmanuel Macron a réussi son pari d’un déconfinement risqué, grâce à un coup de génie : avoir inventé le seuil minimal de 400 de taux d’incidence. En réalité, un tel taux est très élevé, mais c’est désormais une bonne nouvelle dès qu’un département passe en dessous de ce seuil. De quoi faire hurler les scientifiques. Le pass sanitaire se précise : le Conseil scientifique vient de rendre un avis favorable pour ce précieux sésame qui devrait nous permettre de retrouver le chemin des concerts ou des stades. À quoi va-t-il ressembler ? Combien de temps sera-t-il valable ? Depuis des mois, le monde mise tout sur le vaccin pour revenir à la vie normale, mais ça pourrait ne pas suffire. Aux Seychelles, pays le plus avancé du monde sur la vaccination, avec 60% d’habitants vaccinés, vient d’annoncer son reconfinement face à une nouvelle vague de contaminations. « Il ridiculise la droite », « il recadre une ministre » : à 20 ans à peine, Louis Boyard est la nouvelle coqueluche des médias. Étudiant en droit, il est devenu le porte-voix des étudiants et lycéens en colère sur les plateaux.

Vidéos similaires