19h30 Médias : Le rugby est-il un sport de droite ?

Depuis l’ouverture de la Coupe du monde de rugby vendredi dernier et la victoire du XV de France, certains médias s’emparent de l’évènement en le politisant. C’est le cas du magazine Valeurs Actuelles qui pointe du doigt des « supporters bien élevés, des joueurs patriotes, ou encore des valeurs exemplaires ». Capitaine du XV de France, et désigné meilleur joueur du monde, Antoine Dupont s’est retrouvé bien malgré lui en Une du magazine. Il avait pourtant co-signé une tribune de sportifs en 2022 appelant à faire barrage à Marine Le Pen. La cérémonie d’ouverture mettant en scène Jean Dujardin dans une atmosphère très « franchouillarde » a fait réagir certains médias et politiques en ce sens. Emmanuel Macron devrait bien assister à la messe célébrée par le pape François, samedi 23 septembre, au stade Vélodrome de Marseille. Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir certains politiques de gauche, qui y voient un comportement « anti-laïque ». Au-delà de la question de la laïcité, un principe semble essentiel en France, celui de la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il impose une neutralité de l’Etat et n’est pas censé favoriser une religion par rapport à une autre. L’Elysée a tout de même précisé que le président de la République, qui a souvent mise en avant le rôle des religions au sein du débat public, n’assisterait pas à l’eucharistie. La Lybie a été lourdement touchée par d’importantes inondations ces derniers jours. Certaines villes, à l’image de celle de Derna, dans l’est du pays, sont totalement englouties par la boue et le bilan humain, porté pour le moment à 20 000 morts, selon certains officiels, ne cesse de croitre jour après jour. En bord de route, l’horreur des corps entassés est frappante. Devant cette situation d’extrême urgence, mercredi, le pays a lancé un appel à l’aide international. En ce sens, les premiers secours français sont arrivés sur place, mais la mission semble délicate puisque le réseau routier est détruit. Pour l’ONU, la majorité des morts auraient pu être évitées et la désorganisation du pays est pointée du doigt.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien

À suivre