19h30 Médias : les obsèques poignantes de Dominique Bernard à Arras

Ce jeudi, aux alentours de 10h30, des centaines de personnes s’étaient réunies devant la cathédrale d’Arras, place des Héros afin de rendre un dernier hommage à Dominique Bernard, le professeur assassiné au sein de son établissement vendredi dernier. Pour l’occasion, Emmanuel Macron, sa femme Brigitte Macron, ainsi que le ministre de l’Education, Gabriel Attal, étaient présents pour assister aux funérailles de l’ancien professeur de français, et se sont entretenues en amont avec la famille de Dominique Bernard. Ses proches décrivent un homme « sensible et discret », qui « n’aimait pas le bruit et la fureur du monde ». Dans le même temps, l’homme défunt a été fait chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume. Les cours n’ont eux pas eu lieu ce jeudi matin au sein de la cité scolaire Gambetta-Carnot afin de permettre aux élèves d’assister à la cérémonie. L’émotion était évidemment palpable. Mardi soir, l’un des plus anciens hôpitaux de Gaza a lourdement été touché par des frappes, provoquant la mort de centaines de personnes. Israël a rapidement été accusé, notamment par la plupart des pays arabes. L’Etat hébreu a lui accusé le jihad islamique d’être à l’origine de cette frappe suite à un tir semble-t-il manqué. Joe Biden, en visite sur le sol de l’Etat hébreu a lui validé la thèse des Israéliens, expliquant avoir des éléments de ses propres services de renseignement qui disculpent Israël. Pour l’une des figures de La France Insoumise, Mathilde Panot, en revanche, pas de doute, ce serait l’armée israélienne qui serait responsable des centaines de victimes. Un bilan qui serait en fait disproportionné selon un haut responsable du renseignement européen. Pour le Guardian, le drame ne serait pas dû à une attaque aérienne. Difficile à l’heure actuelle d’en savoir davantage. Karim Benzema est de nouveau dans l’œil du cyclone des médias français. L’attaquant international français, qui a posté il y a quelques jours un message de soutien aux habitants de Gaza sur ses réseaux sociaux, est accusé d’être « en lien notoire avec les Frères musulmans » par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. C’est sur le plateau de Cnews que l’homme politique s’est exprimé à ce sujet. La sénatrice LR Valérie Boyer s’en est ensuite mêlé, ajoutant que l’attaquant évoluant dans le championnat saoudien devrait être déchu de sa nationalité française, et remettre son Ballon d’Or glané en 2022 si les faits se vérifiaient. Sur RMC ce jeudi matin, l’avocat de l’ancien lyonnais a expliqué que le joueur allait porter plainte contre Gérald Darmanin mais pas forcément pour diffamation. « Pour injure publique. C’est différent de la diffamation, c’est dit de manière dépréciative ». Pendant ce temps-là les équipes de Gérald Darmanin ne semblent pas disposer de réelles preuves de ce qu’ils avancent. Alors que la guerre au Proche-Orient bat son plein entre Israël et le Hamas, Vladimir Poutine en a profité pour lancer une nouvelle attaque sur la ville ukrainienne d’Avdiivka dans l’est de l’Ukraine durant la semaine. Volodymyr Zelensky a annoncé de lourdes pertes matérielles et humaines, lui qui peut désormais compter sur une nouvelle aide américaine, 20 missiles à longue portée ATACMS. Pendant ce temps-là, les Ukrainiens auraient détruit neuf hélicoptères, un lanceur de missile ainsi qu’un dépôt de minutions russes. Mathilde Panot était l’invitée de France Inter ce jeudi matin et a pu assister à la chronique politique dans laquelle la liste des casseroles de La France Insoumise était énumérée. Malgré cela, l’une des figures du parti d’extrême-gauche est restée de marbre, avant d’évacuer les polémiques comme elle l’a pu. Elle a évidemment botté en touche lorsque la « mort » de la NUPES a été évoquée.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
12m

Quotidien

À suivre