19h30 Médias : où est passé le nouveau gouvernement ?

Depuis 15 jours, la France a une nouvelle Première ministre ET un nouveau gouvernement. Pourtant, ils se font tous très, très discrets dans les médias. Le seul qu’on voit partout depuis une semaine, c’est Bruno Le Maire, lequel n’échappe pas aux questions sur l’absence de ses collègues. Emmanuel Macron lui, multiplie les déplacements, parfois avec des ministres dans son ombre. À moins de deux semaines du premier tour des élections législatives, la très grande discrétion du nouveau gouvernement peut-il porter préjudice à la majorité ? Dans les sondages, l’écart se resserre avec la NUPES. Quatre jours après le fiasco du Stade de France, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin était entendu au Sénat ce mercredi. Accompagné de la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, il a maintenu sa version des faits selon laquelle les supporters britanniques munis de faux-billets seraient responsables des débordements. Interrogé sur le cas Darmanin en marge du sommet européen, Emmanuel Macron s’est refusé à commenter l’affaire. Pas même pour apporter son soutien au n°3 du gouvernement. Pour cause, comme nous l’apprend le Canard Enchaîné ce mercredi, le chaos du Stade de France aurait plongé le chef de l’État dans une colère noire. Après Marioupol, la ville de Severodonetsk s’apprête à tomber aux mains des russes alors que les 27 se sont mis d’accord pour interdire d’ici la fin de l’année 90% des importations de pétrole russe vers l’Union européenne. À la télévision russe, la décision de l’UE laisse de marbre. Après les sanctions économiques, les actions sur le terrain. Lundi, Joe Biden faisait savoir qu’il ne livrerait pas de missiles à l’Ukraine. Mardi, pourtant, les États-Unis ont finalement annoncé l’envoi de missiles d’une portée de 80km. Joe Biden marche sur des œufs : le président américain veut venir en aide à l’Ukraine sans pour autant devenir cobelligérant. Les nouveaux clips de campagne pour les législatives sont sortis. Côté LREM, on la joue ambiance slow motion, avec un Emmanuel Macron discret, presque subliminal. Côté Les Républicains en revanche, c’est la Christian Jacob mania. Côté NUPES, on s’est creusé la tête pour réunir toutes les stars de la gauche pour au final ne garder que Jean-Luc Mélenchon et les cadres de son parti.

11m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

Clips de campagne : Mélenchon partout, l’union nulle part
2m10
EXTRACT - Mercredi 01/06/22 - 19:42Clips de campagne : Mélenchon partout, l’union nulle partQuotidien
12m
EXTRACT - Mardi 14/06/22 - 19:3019h30 Médias – Législatives : panique en MacronieQuotidien
12m
EXTRACT - Mercredi 08/06/22 - 19:3019h30 Médias – Législatives : branle-bas de combat en MacronieQuotidien
10m
12m
EXTRACT - Jeudi 05/05/22 - 19:3019h30 Médias – Législatives : jour de vérité au PSQuotidien
12m
EXTRACT - Mardi 07/06/22 - 19:3019h30 Médias : Jean-Luc Mélenchon est-il anti-flics ?Quotidien
12m
EXTRACT - Lundi 16/05/22 - 19:3019h30 Médias : Elisabeth Borne nommée Première ministreQuotidien