19h30 Médias – Procès des sondages de l'Elysée : Nicolas Sarkozy convoqué de force au tribunal

Après le procès Bygmalion, où Nicolas Sarkozy a été condamné à un an de prison ferme avant de faire appel, après le procès des écoutes et sa seconde condamnation, l’ancien président fait face à un nouveau rendez-vous judiciaire. Le « procès des sondages de l’Elysée » vient de s’ouvrir à Paris. Nicolas Sarkozy n’est pourtant pas poursuivi - les faits s’étant déroulés au cours de son mandat, il est couvert par l’immunité présidentielle. À ce titre, l’ancien président avait fait savoir dans une lettre envoyée au tribunal sa volonté de ne pas venir témoigner. Pas de chance : le juge en a décidé autrement ce mardi. Nicolas Sarkozy sera donc convoqué de force en tant que témoin le 2 novembre prochain. Depuis plusieurs semaines, la campagne présidentielle tourne en boucle sur le même sujet : l’immigration. Une préoccupation pourtant éloignée de l’inquiétude des Français ces derniers jours pour qui la priorité, c’est d’abord l’augmentation du prix du carburant. Un sujet pris au sérieux par la majorité qui craint un retour en force des gilets jaunes à quelques mois de l’élection. Le gouvernement doit se prononcer cette semaine pour expliquer comment il compte atténuer la flambée des prix à la pompe : chèque carburant, baisse des taxes, … les propositions ne manquent pas du côté de la classe politique. Ce mardi, le patron des Républicains Christian Jacob avait réuni les six candidats au Congrès pour un petit dej « de l’unité ». Sauf que le rassemblement affiché n’a pas vraiment convaincu les commentateurs politiques. Dans cette campagne présidentielle, Valérie Pécresse s’est trouvé une arme : les conférences de presse. La candidate multiplie les prises de paroles officielles pour se faire entendre. Après une conférence pour « stopper l’immigration » début octobre, Valérie Pécresse organisait « Un quinquennat pour presque rien » ce mercredi. Une conférence pour faire le bilan de la politique d’Emmanuel Macron. Quant à Michel Barnier, grand favori chez les militants LR, il était à Neuilly-sur-Seine et a connu quelques soucis techniques. Ce mercredi, les auditeurs de RMC ont assisté à un combat de coqs entre Jean-Jacques Bourdin et Jean-Luc Mélenchon. Et ont dû perdre un dixième de leur audition par la même occasion. Pour finir, Arnaud Montebourg est-il toujours de gauche ? On se pose la question depuis que le candidat a fait savoir son opposition à la baisse du temps de travail et a fait volte-face sur le nucléaire.

11m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

1m50
EXTRACT - Mardi 19/10/21 - 20:24Toutes candidates : Lauren BastideQuotidien
10m
EXTRACT - Mercredi 15/09/21 - 19:3019h30 Médias : Emmanuel Macron, l’hyperactifQuotidien
11m
12m
11m
EXTRACT - Jeudi 23/09/21 - 19:3019h30 Médias : fallait-il paparazzer Éric Zemmour ?Quotidien