19h30 Médias - Terrasses, écoles, culture : ce qu'il faut retenir des dernières annonces de Jean Castex

Les dirigeants de 40 pays sont réunis pour le climat ce jeudi et toute la journée de vendredi. Covid oblige, la réunion se tient en visio-conférence, avec tout ce que ça comporte de bugs techniques. L’objectif annoncé de ce sommet organisé par les États-Unis : réduire les gazs à effet de serre à l’échelle mondiale. Comme tous les jeudis, le Premier ministre a donné sa désormais traditionnelle conférence de presse de la semaine pour rendre compte de l’état de l’épidémie en France. En règle générale, les prises de parole de Jean Castex sont plutôt synonymes de mauvaises nouvelles, mais ce jeudi, tout le monde avait en tête l’espoir d’un déconfinement prochain. Mais ce sera sans doute bien moins optimiste qu’imaginé. Et si le gouvernement choisit la prudence, c’est parce que les chiffres ne sont pas très bons, malgré une légère amélioration. Pourtant, Emmanuel Macron a décidé de ne plus caler sa conduite sur les chiffres de l’épidémie. Il faut donc s’attendre à voir, de nouveau, le match des pessimistes contre les rassuristes sur les plateaux télé. La star des optimistes, c’est Martin Blachier. Habitué des plateaux télé de LCI et CNEWS, il dit souvent l’inverse de ses confrères. Très sûr de lui, il a pourtant enchaîné les erreurs ces derniers mois. En Inde, la situation continue de se détériorer. Le nombre de contaminations explose et les hôpitaux, surchargés, sont incapables de faire face à l’afflux de nouveaux malades. La situation indienne est-elle comparable à celle de la France ? C’est en tout cas ce que croyait David Pujadas sur LCI. En Russie, les manifestations en soutien à Alexeï Navalny ont repris. L’opposant à Vladimir Poutine est actuellement emprisonné et entame son 23ème jour de grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention.

Vidéos similaires