19h30 Médias : une pluie d’hommages à Jean-Pierre Elkabbach, monstre sacré du journalisme français

Le célèbre journaliste politique Jean-Pierre Elkabbach est décédé ce mardi à l’âge de 86 ans. Depuis, une pluie d’hommage lui est rendue dans les médias. L’homme au style tenace et aux punchlines marquantes était l’une des figures des grands interviewers politiques. Vladimir Poutine ou Nelson Mandela s’étaient notamment livrés à lui. Un véritable précurseur en son genre, à l’image de son ancien partenaire d’interviews Alain Duhamel qui lui a rendu un bel hommage. Emmanuel Macron, lui, a salué un véritable « monstre sacré du journalisme français », pendant que Nicolas Sarkozy a lui rendu hommage à un homme qui a « marqué de son empreinte toute une génération. La psychose autour des punaises de lit en France est chaque jour de plus en plus intense. Les médias étrangers en font leurs gros titres et dépeignent Paris comme une ville totalement envahie par ces petites bêtes. Une psychose qui est même arrivée jusqu’aux Etats-Unis, où Jimmy Fallon n’a pas manqué d’en faire un sketch habillé en Jean Dujardin et Emmanuel Macron. Lors de la conférence de presse d’Olivier Véran, c’est la chaîne CNN qui a posé la première question après avoir quelque peu survendu son sujet. Le gouvernement explique qu’il faut entendre la peur des Français. Pendant ce temps-là, Mathilde Panot, qui évoque le sujet depuis déjà six ans, ne se prive pas de faire le show à l’Assemblée nationale. Aux Etats-Unis, le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy a été destitué de son poste, suite à une motion de censure historique déclenchée par son propre parti. Le cas s’était présenté également en 1910 mais avait échoué. C’est donc une première historique après seulement neuf mois en poste. Et l’homme qui a réussi son coup, c’est le républicain ultraradical, Matt Gaetz, qui accusait Kevin McCarthy d’avoir, entre autres, conclu un accord secret avec Joe Biden pour soutenir financièrement l’Ukraine. C’est le républicain Patrick McHenry qui prendra provisoirement la succession à la tête de la Chambre des représentants. Le maire LR de Cannes serait, selon toute vraisemblance, l’un des nouveaux prétendants à l’Elysée, à l’horizon 2027. Ce mardi à Paris, l’homme politique inaugurait son nouveau QG baptisé « Nouvelle Energie ». Il pourrait jouer les trouble-fête à droite, à quatre ans des prochaines Elections présidentielles. Pendant ce temps-là, la tension et les piques règnent toujours en maîtres sur l’Assemblée nationale.
En savoir plus sur Julien Bellver

Quotidien
11m

Quotidien