19h30 Médias – Violence à Sainte-Soline : qui est responsable ?

Ce week-end, les chaînes d’infos avaient toutes leurs caméras braquées sur le petit village de Sainte-Soline, dans les Deux-Sèvres, où la manifestation contre le projet de méga-bassine a tourné en affrontements violents avec les forces de l’ordre. Tout le week-end, les deux camps se sont renvoyé la responsabilité des accès de violence. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, ainsi que les portes paroles des forces de l’ordre se sont succédé pour dénoncer les comportements violents de groupuscules radicaux, tandis que les écolos dénonçaient une répression policière d’une rare violence. Alors que la France s’apprête à connaître sa dixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, la question des violences policières s’invite partout dans les débats. Au cœur des inquiétudes : la Brav-M, la brigade motorisée créée en 2019 en réponse aux gilets jaunes, aujourd’hui au centre de vives critiques. Elisabeth Borne est-elle encore la meilleure personne pour gérer la crise de la réforme des retraites ? Dans un entretien accordé à l’AFP, la Première ministre a déclaré ne plus vouloir avoir recours au 49-3 « en dehors des textes financiers ». Un signe d’apaisement vite remisé au placard ce lundi matin. Edouard Philippe organisait le premier Congrès de son parti Horizons à Vincennes ce week-end. L’ex Premier ministre, accueilli comme une rock star, avait un objectif : montrer une majorité plus unie que jamais.
En savoir plus sur Julien Bellver

12m

Quotidien

À suivre