2022, c’est déjà demain : Emmanuel Macron et son opération séduction de la jeunesse

J-315 avant le premier tour de l’élection présidentielle et il y en a un dont la persévérance, ou le déni, force le respect : Nicolas Dupont-Aignan. Le président de Debout la France va participer à sa troisième élection présidentielle et il continue d’y croire, malgré des scores pas vraiment épatants lors de ses précédentes tentatives. À ce niveau-là, être capable de voir le verre à moitié plein, c’est une vraie leçon de vie. Anne Hidalgo le répète : d’après les sondages, les Français ne veulent pas d’un duo Emmanuel Macron vs Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. Dans ce cas précis, la maire de Paris accorde du crédit aux sondages. Quand ils parlent d’elle, en revanche, c’est un tout autre discours. Nadine Morano va-t-elle être recrutée par le Rassemblement national ? Là où l’élue Les Républicains assurait il y a encore deux ans qu’elle ne s’associerait jamais avec Marine Le Pen, les choses ont bien changé, et pas forcément dans le bon sens : aujourd’hui, c’est parce que Nadine Morano juge le programme économique du RN « trop à gauche » qu’elle refuse d’en être. La vidéo d’Emmanuel Macron chez Mcfly et Carlito a atteint les 12 millions de vues en moins d’une semaine. 36 minutes de concours d’anecdotes, sans message politique : juste le respect de la promesse du chef de l’État aux deux youtubeurs après leur vidéo appelant au respect des gestes barrières. Une bonne occasion pour Emmanuel Macron de se donner l’image d’un président à la cool, qui parle aux jeunes. Cette vidéo fait d’ailleurs partie d’une opération de communication plus large à destination de la jeunesse. Depuis plusieurs jours, le chef de l’État multiplie les déplacements et les annonces à destination des jeunes. À un an de la présidentielle et alors que le Rassemblement national est le premier parti chez les jeunes, Emmanuel Macron sait qu’il a une carte à jouer auprès de la jeunesse. Éparpillée, larguée, divisée, à terre : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la gauche française et aucun candidat n’est très optimiste sur ses chances de faire consensus et de l’emporter en 2022. Pourtant, les différents partis de gauche se sont une nouvelle fois réunis cette semaine pour tenter de trouver un accord en vue de l’élection présidentielle. La gauche a-t-elle encore une chance ?

Vidéos similaires