2022, c’est déjà demain : la gauche peut-elle encore être un rempart à l’extrême droite ?

J-301 avant le premier tour de l’élection présidentielle. Cette semaine, un homme a réussi à faire perdre son sourire à Marine Le Pen : Éric Zemmour. En laissant penser qu’il pourrait se présenter en 2022, le polémiste fait de l’ombre à la patronne du Rassemblement national. De l’autre côté de l’échiquier politique, où en est l’union de la gauche ? Toujours nulle part, mais cette fois c’est certain : ce sera sans Jean-Luc Mélenchon. Après ses propos polémiques, le patron des Insoumis s’est mis toute la gauche à dos. Jeudi, Emmanuel Macron était en visite à Clairefontaine pour souhaiter bonne chance aux Bleus avant le début de l’Euro ce week-end. Une petite bulle d’air bienvenue pour le chef de l’État après une semaine compliquée. L’occasion, aussi, d’utiliser la popularité des Bleus pour envoyer un message d’unité au pays, une tradition chez les présidents, merci à Jacques Chirac. Ce week-end, à l’appel d’élus de gauche plusieurs grandes marches sont organisées partout en France pour « lutter contre les idées d’extrême droite ». Mais la gauche peut-elle toujours jouer le rôle de rempart contre l’extrémisme ? Comme tous les vendredis, on termine avec un coup d’œil sur les promesses d’Emmanuel Macron : dès son élection, le chef de l’État avait promis de créer une taxe pour les géants du numérique. Quatre ans plus tard, où en est-il ?

14m
Dispo + 30jQuotidien
Quotidien

Vidéos similaires

14m
13m
10m
EXTRACT - Mercredi 15/09/21 - 19:3019h30 Médias : Emmanuel Macron, l’hyperactifQuotidien
11m
EXTRACT - Vendredi 15/04/22 - 19:3019h30 Médias : le voile et l’écologie de retour dans la campagneQuotidien
14m
9m
EXTRACT - Mercredi 30/03/22 - 19:3019h30 Médias – Lueur d’espoir en Ukraine : faut-il y croire ?Quotidien