20h Médias – Coronavirus : annulation ou adaptation, la presse française s’organise

Emmanuel Macron s’est une nouvelle fois adressé aux Français lundi soir. Pendant 21 minutes, le chef de l’Etat a égrainé les nouvelles mesures prises pour lutter contre le Coronavirus : confinement des Français, aides débloquées aux entreprises, … Au total, ce sont près de 36 millions de personnes qui étaient lundi soir derrière leurs écrans pour suivre l’allocution. Dans la journée, les Français ont passé plus de 4h30 devant leur télé. Et justement, dans les médias, face à la propagation du virus et aux règles de confinement, on s’organise quand on peut encore le faire. On en parle avec Julien Bellver dans son 20h Médias.
En savoir plus sur Yann Barthes

6m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

4m10
4m38
EXTRACT - Vendredi 13/03/20 - 19:5820h Médias : les coulisses de l’allocution d’Emmanuel MacronQuotidien
30m
REPLAY - Mardi 17/03/20 - 19:21Quotidien, première partie du 17 mars 2020Quotidien
27m
REPLAY - Vendredi 13/03/20 - 19:26Quotidien, première partie du 13 mars 2020Quotidien
32m
REPLAY - Lundi 16/03/20 - 19:18Quotidien, première partie du 16 mars 2020Quotidien
30m
REPLAY - Mercredi 18/03/20 - 19:26Quotidien, première partie du 18 mars 2020Quotidien
32m
REPLAY - Jeudi 05/03/20 - 19:25Quotidien, première partie du 5 mars 2020Quotidien
11m
EXTRACT - Mardi 23/03/21 - 19:3019h30 Médias - Vaccinodromes: pourquoi on s'y met si tard ?Quotidien
45m
REPLAY - Lundi 13/04/20 - 19:43Quotidien, première partie du 13 avril 2020Quotidien
29m
REPLAY - Jeudi 12/03/20 - 19:22Quotidien, première partie du 12 mars 2020Quotidien
32m
REPLAY - Mardi 03/03/20 - 19:27Quotidien, première partie du 3 mars 2020Quotidien
24m
REPLAY - Lundi 23/03/20 - 19:28Quotidien, première partie du 23 mars 2020Quotidien
5m
EXTRACT - Mardi 30/03/21 - 19:54Zoom : Emmanuel Macron doit-il s’exprimer rapidement ?Quotidien
31m
REPLAY - Mardi 25/02/20 - 19:24Quotidien, première partie du 25 février 2020Quotidien
11m
EXTRACT - Mardi 30/03/21 - 19:3019h30 Médias : Emmanuel Macron joue avec nos nerfsQuotidien