20h15 Express : Lampedusa, capitale de l’immigration

Depuis une semaine plus de 10 000 migrants sont arrivés sur l’ile de Lampedusa, en terres italiennes. Une situation hors de contrôle, qui semble profiter aux personnalités de l’extrême droite. Cette île en pleine Méditerranée vit grâce à deux domaines, la pêche et le tourisme, et est constamment quadrillée par des bateaux militaires. On y trouve entre autres le centre d’accueil de la Croix-Rouge dans lequel se sont rendues Giorgia Meloni et Ursula von der Leyen durant leur visite. Le centre des migrants, qui a lui une capacité de 400 personnes, réunissait ce dimanche 1500 migrants. Certains réussiront à entrer sur le continent italien, d’autres non. Selon les ONG, les routes de migration ont changé, ce qui expliquerait cette concentration inédite sur Lampedusa. Ce lundi matin, les différents partis qui composent la NUPES étaient réunis à l’espace municipal Robespierre d’Ivry-sur-Seine pour un séminaire de cohésion. Pour l’occasion, les caméras étaient acceptées afin de montrer un maximum l’esprit d’unité des partis de gauche. Mais lorsque le nom de Fabien Roussel est évoqué, les réactions sont quelque peu différentes. Ce week-end à la Fête de L’Humanité, Fabien Roussel s’est prêté à un débat plutôt surprenant avec l’ancien Premier ministre, Edouard Philippe. Un échange entre un homme qui monte à gauche et un autre également sur une pente ascendante à droite, le tout dans une atmosphère plutôt sereine. Edouard Philippe se fera simplement chahuté par un Gilet Jaune, avant que le débat ne reprenne avec comme l’un des sujets centraux, la dernière sortie du Secrétaire national du Parti communiste français sur les préfectures.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
23m

Quotidien

À suivre