20h15 Express – L’environnement, victime collatérale de la guerre en Ukraine

Depuis le début de la guerre en Ukraine, des millions d’hectares de forêts ont été touchés par les combats. A travers tout le pays, les éclats d’obus, les tirs d’artillerie, les explosions de roquettes polluent les sols et les cours d’eaux. Les sols sont jonchés de mines, des centaines d’usines bombardées ont libéré leurs produits toxiques en pleine nature. Bref, en un an et demi de guerre en Ukraine, la biodiversité du pays est la victime collatérale du conflit. Camille Etienne est, à 24 ans, la porte-parole d’une jeunesse qui se bat pour l’écologie et la survie de la planète. Personnalité engagée, personnalité médiatique, elle tient toutefois à rester une femme de terrain. Pour la voir à l’œuvre, Julia Denis, Baptiste Bril et Julien Sultan l’ont retrouvée cette semaine pour une action coup de poing à l’occasion de l’Assemblée générale du Crédit agricole, à Paris. Faire l’objet d’une plainte pour « inaction climatique » déposée par la militante écolo Camille Etienne n’empêche pas Bruno Le Maire de continuer à s’afficher comme un ministre pleinement conscient de la crise climatique. Le ministre de l’Economie était d’ailleurs cette semaine dans le Loiret pour inaugurer une usine de steak végétal.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
12m

Quotidien

À suivre