20h15 Express : l’Ukraine entre dans son septième jour de guerre

Depuis sept jours, l’armée russe bombarde l’Ukraine. Ce jeudi, la ville de Kherson est tombée aux mains des Russes. Les militaires encerclent désormais la ville de Marioupol, dans le sud du pays. Kiev, la capitale, continue de résister. Ce que l’on sait de la situation, on le doit aux riverains et aux journalistes présents sur place malgré les risques. Parmi eux, Florian Litzler, journaliste pour le JT de TF1. Habituellement à cette période de l’année, Nicolas est sauveteur en montagne et pilote les hélicos du SAMU dans la station de Tignes, dans les Alpes. Pourtant samedi dernier, au troisième jour de l’invasion russe en Ukraine, Nicolas a pris la route avec une ambulance, direction la frontière polonaise. Il est venu prêter main forte aux Polonais qui viennent en aide aux réfugiés ukrainiens qui arrivent par dizaine de milliers chaque jour. Pendant que son armée ravage l’Ukraine, Vladimir Poutine s’attache à anéantir ce qu’il reste de liberté en Russie. Pour mieux contrôler l’information, le Kremlin vient d’acter la fermeture de l’une des dernières radios indépendantes du pays : L’Echo de Moscou. Fondée au moment de l’effondrement de l’URSS, L’Echo de Moscou était devenue la radio la plus populaire de Russie et avait réussi à conserver sa liberté de ton. Ce jeudi, notre journaliste Dimitri Boulba a pu se rendre dans les bureaux de la radio en plein déménagement forcé.

9m
Dispo + 30jQuotidien

Vidéos similaires

2m58
12m
EXTRACT - Lundi 07/03/22 - 19:3019h30 Médias – Guerre en Ukraine : les civils pris pour cibleQuotidien