20h15 Express – Procès des attentats de Paris : "C’est pas un réflexe d’être dans la résilience", les premières victimes témoignent

Le procès des attentats de Paris s’est poursuivi ce mardi avec, pour la première fois, le témoignage des rescapés des attaques. Pendant cinq semaines, les 300 survivants du Bataclan, des terrasses et du Stade de France vont se succéder à la barre. Ils seront 14 par jour et auront droit à une demi-heure de temps de parole chacun. Ce mardi et mercredi, les rescapés de l’attaque du Stade de France, la toute première attaque kamikaze de l’histoire sur le sol français étaient appelés à témoigner. Azzeddine Ahmed-Chaouch a pu échanger avec deux d’entre eux. Souvent éclipsé par le Bataclan et les terrasses, l’attentat aux abords du Stade de France fait partie intégrante du procès des attentats de Paris. Le 13 novembre 2015, à 21h20, trois hommes actionnent leur ceinture d’explosifs et marquent le début d’une soirée de cauchemar. Déposés au Stade de France par Salah Abdeslam le commando composé de trois hommes, deux Irakiens, Mohamad al-Sabaawi et Mohammad al-Mahmod et un Français, Bilal Hafdi, feront un mort et 10 blessés alors que le match qui oppose la France et l’Allemagne se joue à quelques mètres d’eux. Parmi les victimes, Walid Youssef, un homme tombé dans le coma à cause de l’une des explosions considéré un temps comme un suspect et Bilal Mokono, blessé par une autre explosion. Azzeddine Ahmed-Chaouch les a rencontrés. Il a aussi échangé avec Sophie Dias, la fille de Manuel Dias, l’unique victime des explosions du Stade de France.

11m
Dispo + 30jQuotidien
Quotidien

Vidéos similaires

36s
EXTRACT - Mardi 28/09/21 - 20:40Ed Sheeran annonce une nouvelle date au Stade de FranceQuotidien
14m
EXTRACT - Mardi 28/09/21 - 20:35Invité : Ed Sheeran est de retour dans Quotidien !Quotidien
2m17
2m39
4m53
2m42
EXTRACT - Mercredi 29/09/21 - 20:18Procès des attentats de Paris : parler ou pas, le choix des victimesQuotidien