20h15 Express – Procès du 13 novembre : le travail essentiel des dessinateurs judiciaires

Au procès des attentats de Paris, comme à chaque grand procès, on retrouve un procureur, des juges, les avocats de la défense et ceux des parties civiles. Dans ce procès comme dans d’autres, il existe un autre métier, très important, mais dont on parle moins : celui des dessinateurs. En France, il est interdit de filmer ou de prendre des photos dans les salles d’audiences des tribunaux. Les seules images de ce procès historique des attentats du 13 novembre sont donc des dessins, réalisés en temps réel pendant les prises de paroles des accusés, des victimes ou des membres du tribunal. Ils sont actuellement neuf dessinateurs présents à Paris pour couvrir le procès des attentats du Bataclan, du Stade de France et des terrasses. Azzeddine Ahmed-Chaouch a rencontré l’une des dessinatrices, Elisabeth de Pourquery-Parmentier. Toute l’année dans « Campagne dernière », on remonte le fil de l’actualité pour se souvenir de ce qui faisait la Une lors de la dernière élection présidentielle. Il y a cinq ans tout pile, la gauche se cherchait désespérément un candidat. Manuel Valls y a cru.
En savoir plus sur Paul Gasnier

Quotidien
6m

Quotidien

À suivre