20h15 Express - Rassemblement national : une passation sans Le Pen, mais toujours en famille

Le mois prochain, le Rassemblement national devra élire son nouveau président. Pour la première fois en cinquante ans, le parti ne sera pas dirigé par un membre de la famille Le Pen. Les deux candidats en lice, Jordan Bardella et Louis Alliot, ont tous deux lancés leur campagne ce week-end. Paul Moisson, Vincent Ferreira et Théo Palfray étaient à Bachas, près de Perpignan, pour suivre le coup d’envoi de la campagne de Louis Alliot. Il faut s’attendre à des coupures d’électricité cet hiver, a prévenu la Première ministre Elisabeth Borne sur le plateau de Quotidien. Pour en parler, Abda Sall est reparti sur les routes de France pour échanger avec les Français. Qui pour prendre la tête des Républicains ? Après sa déroute à l’élection présidentielle, le parti se cherche un nouveau souffle et donc un nouveau chef. Sur la ligne de départ : le très à droite Eric Ciotti et le plus social Aurélien Pradié. Et depuis peu, les deux hommes ont un concurrent : Bruno Retailleau, le patron des sénateurs LR, pourtant pas hyper emballé par le poste à l’origine.

10m
Dispo + 30jQuotidien